Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actu-Alger

Gendarmerie nationale

Le groupement d’Alger s’ouvre au public

Le groupement territorial de la wilaya d’Alger a organisé, les  jeudi, vendredi et samedi derniers des portes ouvertes sur la Gendarmerie nationale à la Safex (Pins maritimes).  Ce fut l’occasion pour beaucoup de familles  algéroises  d’aller au pavillon E pour y découvrir ce corps constitué et les missions qui lui sont dévolues. L’ouverture de cette manifestation  a été présidée jeudi en fin de matinée par le colonel Belksir Ghali, chef du groupement territorial d’Alger. Selon  la chargée de communication, le lieutenant Ounis Souad “cette initiative ambitionne d’asseoir  une stratégie de communication qui se focalise surtout sur le travail de  proximité. Ces portes ouvertes viennent ainsi consolider la relation de confiance entre le citoyen et le gendarme. Mieux encore, le public peut à travers cette manifestation, voir de  près  les différents dispositifs du groupement et s’imprégner des prérogatives  dévolues au corps de la Gendarmerie nationale. D’ailleurs, toutes les unités et l’ensemble des brigade  de la wilaya d’Alger sont là pour préserver la sécurité et l’ordre publics”. Une simple tournée à travers les différents stands-ateliers  permet au  visiteur de mieux comprendre les tâches, entre autres celles des escadrons de la sécurité routière, de la brigade de protection des mineurs ou encore de la préservation de l’environnement. D’autres ateliers sont animés par des gendarmes sur  l’élevage et le dressage de chiens, les nouvelles technologies et  l’informatique,  la police judiciaire etc. En marge de cette manifestation, la cellule de communication a présenté le bilan d’activités du groupement d’Alger durant les cinq premiers mois de l’année en cours. Ainsi, pas moins de 5 000 gendarmes seront mobilisés durant la saison estivale qui coïncide avec le mois de Ramadhan et ce, dans le cadre du plan Delphine 2015. Ce dispositif vise à renforcer la sécurité des estivants et améliorer la circulation routière vers les sites touristiques et les plages de la capitale. La mise en place d’un tel dispositif, dont la finalité est de garantir la tranquillité des estivants  et inverser du coup la courbe  des accidents de la route, contribuera à mieux gérer les axes routiers.  Les chiffres des cinq premiers mois  de l’année 2015 donnent froid dans le dos.  Les statistiques présentées par les escadrons de la sécurité routière confirment en effet la tendance ascendante des accidents sur les routes de la capitale.  Selon le sergent-chef Soltani Mohamed  de l’ESR de Zéralda et chef de la cellule dite de “l’accidentologie”, la cause humaine est dans la plupart des cas,  à l’origine des accidents mortels ou corporels.  Pas  moins de 541  accidents ont été enregistrés de janvier à mai, dont 32 mortels et 574 autres ont fait des blessés corporels, soit une hausse de 23 accidents par rapport à l’année dernière. Il ressort de l’analyse de notre interlocuteur que  le facteur humain  est en tête des causes des accidents, avec un taux de plus de 96%.  À noter que la responsabilité de l’état des routes ou l’état de véhicule avoisine les 2%.  Ces chiffres hallucinants  imposent, dit-on,  le renforcement du dispositif du contrôle de réseau routier. Le  sergent-chef Soltani Mohamed a rappelé que la Gendarmerie nationale a mis en place le dispositif dit “véhicules banalisés”, pour surveiller les manœuvres dangereuses, les utilisateurs du portable au volant,  les usagers de  la bande d’urgence et la ceinture de sécurité.  L’autre  stand qui a aussi aiguisé la curiosité des visiteurs est celui réservé à la protection des mineurs animé par les membres de la brigade de Bouzaréah.  Le chef de brigade en question l’adjudant-chef Bedani Djillali a rappelé, chiffres à l’appui, les cas traités et pris en charge par sa brigade. La présence en nombre du public laisse dire au lieutenant  Ounis que les objectifs assignés à cette manifestation ont été largement atteints.

H .H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER