Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actu-Alger

Réfection des trottoirs du bd Slimane-Amirat à Bir Mourad Raïs

Le maçon s’embourbe dans la boue

 Le trottoir adjacent au stade Mohamed-Iguer à Bir Mourad Raïs à tout l’air d’une tartine sur laquelle est étalée une épaisse couche de… chocolat, tellement la similitude est évidente avec un champ agraire tout retourné ! Décapé de son tapis de goudron qui avait encore de beaux jours devant lui, le trottoir devenu tout nu s’en trouve gorgé d’eau pluviale, donc boueux. S’en est ainsi tout le long du Bd Slimane-Amirat, où le passant s’en va en slalomant à travers les flaques d’eau et l’amas de pierres de bordure de trottoirs en attente d’être posées. Pire, plutôt que de s’engluer dans la gadoue, les piétons n’ont d’autre alternative que d’emprunter la chaussée au côté d’un trafic routier dense et dangereux. Mais a-t-on idée d’ordonner la réparation d’un trottoir qui avait tout l’air d’être en bon état ? A priori, à l’orée des toutes premières pluies automnales qui retardent la faisabilité de la tâche, que nos maçons ne maîtrisent pas. La preuve ? Les années passent et l’état de nos trottoirs se ressemble d’un quartier à l’autre.


L. N.
 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER