Scroll To Top
FLASH
  • Elections locales 2017 : annonce des résultats vendredi à partir de 15 heures
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actu-Alger

Rouiba

Le réseau routier en piteux état

Il semble que l’entretien des routes dans la commune est le parent pauvre de service technique de la mairie. Hormis quelques routes bien bitumées et bien entretenues, les autres tronçons routiers se trouvent dans un état lamentable. Le cas de la route qui est parallèle au stade Opow de Rouiba en est un exemple édifiant. Le décor est désolant sur cette route : des cratères, des nids-de-poule et même des tranchées creusées et abandonnées. Les automobilistes habitués de cette route qui relie Rouiba à Aïn Taya sont contraints de slalomer pour éviter de tomber dans des trous béants. “Les routes de Rouiba sont détériorées. On doit toujours faire attention, car les nids-de-poule et cratères sont partout, mais ne sont pas visibles surtout en temps de pluie et la nuit”, nous a déclaré un habitant de Rouiba. Les services des travaux publics de la wilaya d’Alger et de Rouiba sont interpellés à intervenir et réparer ces routes. L’automobiliste s’acquitte bien de la vignette auto.

N. Z.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
Brahms le 16/04/2017 à 11h19

Il faut trouver une source de financement. Taxe sur les contrôles techniques de tous les véhicules, taxe stationnement pour donner du budget de fonctionnement aux mairies, taxe carte grise, péage sur l'autoroute Est - Ouest, 200 dinars à l'aller comme au retour et en fonction du kilométrage parcouru sur l'autoroute. Taxe sur les pièces détachées qui sont vendues. Sans budget point de travaux routiers.

Commentaires
1 réactions