Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actu-Alger

Bab Ezzouar

Les dernières pluies ont détérioré le réseau routier

Les pluies qui se sont abattues ces derniers jours sur le centre du pays n’ont fait qu’aggraver l’état de nos routes déjà mal entretenues notamment. Une virée à travers les rues de la commune de Bab Ezzouar nous renseigne sur la situation des routes qui laisse à désirer. Depuis l’université Houari-Boumediene, en passant par le marché “Dubaï” jusqu’aux cités, le spectacle est désolant : les routes sont délabrées. Elles nécessitent des travaux de bitumage. Que ce soit du côté de la cité Smaïl-Yefsah ou du côté du lycée M’hamed-Béjaoui, la route est totalement cabossée, et par endroits elle est devenue impraticable où des cratères gorgés d’eau représentent un vrai danger même pour les piétons. La route menant au siège de la succursale de Sonelgaz se trouve également dans un piteux état. À la cité Rabia, la cité Soummam, la cité 5-Juillet et cité El-Djorf, la chaussée est détériorée, et des cratères et des nids-de-poule sont un peu partout. Les automobilistes habitués du centre commerciale en savent quelque chose, notamment en voulant contourner les hôtels Mercure et Ibis en empruntant une route très délabrée et très dangereuse pour sortir et retrouver l’autoroute. Les services de la voirie à Bab Ezzouar sont interpellés pour prendre en charge cette problématique.

N. Z.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER