Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actu-Alger

L’APW d’Alger reprendRA Le service en plénière jeudi prochain

Les transports, le PDAU et l’éducation à l’ordre du jour

L’épineux dossier lié au chapitre du transport dans la capitale sera présenté lors de la prochaine session de l’APW, prévue jeudi prochain.  Selon  la commission de l’aménagement du territoire et des transports, la gestion des gares routières, la mobilité urbaine, la circulation automobile, la lutte contre les parkings sauvages, le téléphérique et le transport maritime sont autant de questions qui seront soumis à débat lors de cette session.
En ce sens, le phénomène des parking informels et la circulation automobile se tailleront la part du lion dans les débats, dit-on. Pour ce qu’est du cas du stationnement anarchique des véhicules sous le diktat du gourdin du “parkingueur”, le président de l’APW, M. Karim Bennour, s’engage à proposer des solutions à l’exécutif de nature à régler une bonne fois pour toutes ce désagrément auquel sont confrontés les habitants de la première wilaya du pays.
Il est aussi question de réorganiser la profession des gardiens de parking. Selon la commission en charge du dossier, l’APW s’évertuera à donner un cachet officiel à ce métier, avec l’accompagnement des jeunes qui seront encadrés par les APC. Pour se faire, il est attendu à ce que ces jeunes gardiens dits “illégaux” s’organisent en coopératives. Alors, et pour y arriver, la commission préconise d’abord l’aménagement des sites devant servir d’aires de stationnement.
À ce sujet, la réorganisation de cette profession permettra aux jeunes de bénéficier enfin d’une couverture sociale. Au sujet des interminables goulots d’étranglement de la capitale, la commission des transports insiste pour revoir l’intégralité du plan de circulation dans la wilaya d’Alger. Ce plan devra contribuer à fluidifier le réseau routier qui immobilise le trafic routier depuis quelques années.
En fait, il s’agit de réfléchir à une nouvelle stratégie d’asseoir une circulation qui permettra une mobilité urbaine.
Lors de cette session, les commissions de l’éducation et de l’urbanisme présenteront respectivement des communications sur la situation du secteur de l’éducation et sur le plan de l’aménagement urbain (PDAU).

H. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER