Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actu-Alger

Hussein Dey

Les travaux ralentissent la circulation au chemin Fernane-Hanafi

Le trafic routier sur le tronçon du chemin Fernane-Hanafi à Hussein Dey va à l’allure “escargot”, notamment sur l’axe de la cité Maya vers l’ancien Vauban. Et pour cause, les travaux de maintenance opérés sur les divers accessoires souterrains créent énormément de désagréments aux usagers, notamment à la hauteur de la station du métro Mer et Soleil, où les tas de carreaux de dallage sont stockés à proximité des fouilles, creusées à l’engin. Donc, le mieux est d’être attentif au ballet de l’engin et de son godet et cela engendre l’attente sous un assourdissant concert de klaxons. Pis encore, l’amas du sable recouvre la rigole et l’enfilade de regards d’évacuation d’eau pluviale. Donc, que l’on ne s’étonne pas s’il y aura de l’inondation aux prochaines pluies automnales. C’est dire que l’on est loin de la recommandation du représentant de la Sûreté nationale, M. Filali en l’occurrence, qui préconisait lors de la réunion de la séance de l’APW d’Alger consacrée à l’épineux cas de la circulation à Alger : “Les collectivités et les services techniques en charge des travaux de voirie se doivent de réfléchir à ordonner des travaux de réparation dans le mode nocturne. En effet, ces chantiers ne font que détériorer encore plus le plaisir de conduire. En ce sens, les travaux qui n’ont pas le caractère d’urgence doivent être entrepris de nuit. À charge pour les forces de police de sécuriser les alentours des chantiers et de veiller à la sécurité des ouvriers et des biens !” C’est dire l’intérêt qu’il y a à prendre en considération les professionnels de la question. Mais ce n’est pas le cas.


L. N.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER