Scroll To Top
FLASH
  • Ligue1 (matchs disputés samedi): CRBT 1-1 NAHD; OM 2-0 JSS; CRB 0-0 CSC; USB 2-2 MCO; USMBA 0-1 PAC; MCA 2-0 JSK
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Actualité foot

CSC

Bencherifa risque une lourde suspension

Le CSC sera privé lors de la prochaine rencontre de championnat à Sidi Bel-Abbès de trois de ses joueurs titulaires en ce début de phase retour dont Mazari qui a écopé d’un carton pour contestation, tandis que Bencherifa, exclu pour avoir insulté le juge assistant, risque d’écoper d’une lourde suspension pouvant atteindre 3 matchs.
L’entraîneur Amrani ne décolère d'ailleurs toujours pas à l’encontre du corps arbitral et notamment du referee Brahimi et ses assistants. “Ce qu’il s’est passé à Tadjenenet est tout simplement honteux pour le corps arbitral. Vous travaillez durant toute la semaine et en fin de compte votre travail tombe à l’eau à cause de décisions pareilles : en plus de la défaite, je me vois privé d’un ou deux joueurs et ce n’est pas normal. À mon avis, il faut revoir cet amendement de ‘carton pour contestation’ car un joueur qui se voit injustement sanctionné a le droit de contester”. Revenant sur la défaite concédée face au DRBT, le coach des Vert et Noir n’a pas hésité à dénoncer le comportement “vicieux” de l’arbitre qui selon lui a tout fait pour arriver à ce résultat final. “J’ai préparé mon équipe à toutes les éventualités car je savais très bien que ce match allait être tendu mais au final l’arbitre avec ses mauvaises décisions tout au long du match nous prive d’au moins un point mérité et nous stoppe dans notre élan. Les images de la télévision sont là pour le prouver : notre but égalisateur était valable et on avait même un penalty indiscutable en première période tandis que leur but est entaché d’un hors jeu.Tout le monde a vu que le but était valable sauf l’arbitre qui en revanche a accordé un but dans une position illicite à l’adversaire. Je tiens à remercier mes joueurs qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes, c’est une défaite très amère. Nous aurions pu revenir au moins avec le point du nul, mais avec un arbitrage aussi vicieux, on ne peut pas progresser, et je laisse l’arbitre avec sa conscience”. Il ajoute : “Il ne faut pas se focaliser sur ce match, car cela ne sert à rien, il faut continuer à travailler et se concentrer sur ce qui reste à jouer car on est plus que jamais obligé de cravacher dur pour sauver le club”. À noter que le CSC sera privé également lors de la prochaine rencontre de son attaquant Manucho qui va rallier la Côte d’Ivoire suite au décès de sa mère. En revanche, le coach pourrait compter sur le retour de Bezzaz qui était blessé ainsi que Belamiri qui a purgé sa suspensions de deux matchs.       

                                                                               
R. A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER