Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Actualité foot

MOB

Boussaâda : “Les dirigeants n’ont pas fait l’effort qu’il fallait pour éviter la relégation”

La dernière défaite des Vert et Noir à domicile face à l’O Médéa (1-2), vendredi dernier en match en retard, a réduit, presque à néant, les derniers espoirs du maintien des Béjaouis en Ligue 1. Sur le plan comptable tout reste possible.
Il y a encore 7 matches à jouer pour les Crabes, soit 21 points encore en jeu, mais il semble que le revers concédé face aux Olympiens a anéanti définitivement leurs ultimes espoirs. “Quand on voit dans quelles conditions on travaille et les difficultés qu’on éprouve au quotidien pour remobiliser les joueurs qui sont totalement délaissés par la direction, l’on comprend pourquoi cette équipe est arrivée là où elle est aujourd’hui. On est triste pour cette équipe car les dirigeants n’ont pas fait l’effort qu’il fallait pour la sauver au moment où le maintien était encore possible. À mon retour au club pour suppléer le départ de l’entraîneur Henkouche, ils m’avaient pourtant promis de s’impliquer pour atteindre notre objectif qui est le maintien, mais ce n’est malheureusement pas le cas”, dira, avec beaucoup de regrets, l’entraîneur Boussaâda.
Cette déclaration du technicien béjaoui pourrait être interprétée comme un signe de désespoir, lui qui a pourtant continué à croire en la possibilité de sauver l’équipe de la relégation, et ce, malgré la dernière place qu’elle occupait depuis l’entame de l’exercice en cours.
À présent, il semble que Boussaâda n’affiche plus les mêmes ambitions, ce qui est du reste légitime, car même si mathématiquement tout est possible, sur le plan théorique, la réalité du terrain est tout autre. Autrement dit, si l’on considère que le maintien, cette saison, va se jouer aux alentours de 34 ou 35 points, les Béjaouis, qui comptent à présent 17 points, sont appelés, dans ce cas, à récolter 17 ou 18 points sur les 21 possibles pour se maintenir.
Ce qui semble difficile, pour ne pas dire impossible, à réaliser pour une équipe décimée sur le plan mental. Ce sera, en effet, difficile de voir les Vert et Noir gagner 6 matches sur les 7 matches restants. La reprise des entraînements est fixée pour demain et l’on se demande dans quel état d’esprit les joueurs vont aborder la suite du championnat. “On fera en sorte de jouer le jeu jusqu’au bout. Ce sera difficile, mais on est dans l’obligation d’agir en club professionnel”, a expliqué l’entraîneur Boussaâda qui attend la nouvelle programmation pour connaître la date de la prochaine rencontre face au MC Alger, en match retard.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER