Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Actualité foot

Mca

C’est le statu quo

 Le bras de fer se poursuit entre Sidibé et la direction du MOB. Les dirigeants béjaouis, qui ont conclu le transfert du Malien avec leurs homologues du MCA, se sont heurtés au refus du joueur de jouer sous les couleurs du Doyen. Jusqu’à hier, c’est le statu quo concernant cette affaire. La direction du MCA par le biais du directeur sportif Kaci-Saïd tente tant bien que mal de convaincre le joueur, mais ce dernier a émis le vœu de jouer à l’USMA, le club avec qui il avait déjà signé un précontrat. Les pourparlers sont toujours en cours entre les dirigeants béjaouis et ceux du Mouloudia d’Alger pour amener Sidibé à jouer sous les couleurs du MCA, mais jusqu’à hier le joueur campait toujours sur ses positions. En parallèle, la direction de l’USMA s’active de son côté à racheter les papiers du joueur auprès de la direction du MOB, mais pour ce faire il faut que le MCA, qui a déjà récupéré les documents du joueur pour une somme de 1,5 milliard de centimes, accepte d’annuler la transaction avec le MOB et remettre les papiers du joueur. Jusqu’à hier dans l’après-midi, aucun compromis n’a été trouvé. Pour rappel, le président Rezki avait déclaré qu’il est prêt à céder le joueur à l’USMA pourvu que le MCA se montre compréhensif et annule la transaction et que l’USMA s’aligne sur la même somme pour le libérer. Affaire à suivre…


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER