Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Actualité foot

JSK

Crise financière

©Zehani/Liberté

La JSK, club phare de la Kabylie, vit, en cette fin de saison, une crise financière des plus aiguës. Avec des caisses quasiment vides, les dirigeants actuels du club ne savent plus où donner de la tête.
Entre recrutement, salaires des joueurs et staffs techniques impayés, abandon des jeunes catégories, le président Hannachi est appelé à trouver rapidement des  solutions face aux faibles moyens de financement, au moment où une forte opposition s’organise et réclame sa tête. Les joueurs des Jaune et Vert s’impatientent pour leur dû. Certains d’entre eux menacent même de faire appel à la CRL de la Ligue LFP pour toucher leurs salaires. Rahmouni et Moussouni, membres du staff technique des seniors, n’ont pas encore été réglés puisque le flou entoure toujours leur avenir.
Outre les salaires des joueurs, concernant le recrutement à la JSK et contrairement à ce que la direction dévoile comme contacts, rien n’est encore concret et aucun joueur n’a encore annoncé officiellement son arrivée à la JSK. Selon nos sources proches des dirigeants actuels, toutes les négociations sont bloquées pour des raisons financières.
Les dirigeants de la JSK peinent à convaincre les joueurs à s’engager officiellement. Une situation qui a touché même les enfants du club qui n’arrivent pas à trouver un terrain d’entente avec leurs dirigeants, à l’image du jeune Juba Oukaci qui apprend-on a décliné jeudi l’invitation de la direction pour signer un contrat professionnel.
Le jeune milieu de terrain, qui ne manque pas d’offres, souhaite juste être estimé à sa vraie valeur. Outre l’équipe sénior, les équipes des jeunes catégories de la JSK souffrent le martyre et vivent un abandon total.
En plus du manque de moyens, les staffs des U18 champions d’Algérie, des U15 finalistes de la Coupe d’Algérie et des U17 qui ont fini sur le podium en championnat n’ont absolument rien reçu pour leurs efforts et le travail accompli. Il est à signaler que la direction de la JSK a officiellement supprimé toutes les primes hors salaire pour les joueurs de l’équipe première, les dirigeants estimant que les joueurs ne méritent pas de percevoir des primes sur l’ensemble des matches joués pour juste un maintien en Ligue 1.

Ahmed Ifticen


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER