Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Actualité foot

JSMB

Des erreurs de casting fatales

Les Vert et Rouge n’accéderont pas en Ligue 1, c’est désormais officiel. La défaite concédée  vendredi face au PAC (2-1) et les victoires de Blida et de Biskra face, respectivement, au CABBA (2-1) et à l’A Boussaâda
(1-0), ont scellé le sort des Bedjaouis définitivement et ce à une journée de la fin du championnat. L’USM Blida (51points) et l’US Biskra (48 points) ont officialisé leurs accessions et rejoignent du coup le PAC. Ces deux équipes ne pourraient être rattrapées au classement, et ce, quels que soient les résultats de la dernière journée, après avoir pris une marge d’avance suffisante sur les Vert et Rouge qui sont 4es au classement avec 43 points. Dommage pour les supporters bedjaouis qui ont tout de même cru en leur équipe après son bon parcours lors de la première moitié du championnat. Les camarades de Ounas avaient en effet terminé la phase aller à la 2e place, avec 26 points, derrière l’indétrônable équipe du PAC, mais la phase retour a été tout simplement catastrophique pour les Vert et Rouge. Ils n’ont récolté que 17 points en 14 matches soit une moyenne de 1,2 point par match. Des statistiques qui correspondent plutôt à une équipe qui joue pour le maintien et non comme prétendant à l’accession. Le limogeage de l’entraîneur Khezar qui a pourtant réalisé une meilleure moyenne avec 1,73 point par match en est la meilleure preuve. La direction de Tiab, exigeante et très attachée à l’idée de retrouver l’élite, ce qui est légitime, a estimé qu’il faudrait réaliser une meilleure performance pour pouvoir atteindre l’objectif tracé qui est l’accession. Elle s’est donc séparée de Khezar à la fin de la phase aller mais le comble est que son successeur, Younes Ifticen en l’occurrence, n’a pas répondu aux attentes des responsables et des supporters. Il n’a même pas pu faire ce qu’a fait son prédécesseur. S’il avait seulement réalisé le même quotient que Khezar, c’est-à-dire la moyenne de 1,73 point par le match, le JSMB aurait donc aujourd’hui 49 points, et ce, à une journée de la fin. Autrement dit la JSMB aurait accédé. Cela dit, il est vrai que sous l’ère de l’entraîneur Khezar et indépendamment des résultats techniques, le rendement en matière de volume de jeu produit par la JSMB était en decà de la moyenne, mais il fallait changer pour le mieux et ne pas changer pour changer. La deuxième erreur de casting faite par la direction bedjaouie  est relative au mercato. Elle a engagé trois joueurs, Hadjidj, Boumechra et Rebouh, sans que ceux-ci n’apportent le plus attendu. Les mauvais choix faits à la mi-saison par la direction de Tiab sont en grande partie responsable de l’échec même si le syndrome des matches arrangés a également hypothéqué les chances d’accession du club aux couleurs vert et rouge. La dernière déclaration du joueur de l’ASM Oran, Ziyaya, est venue malheureusement conforter cette supercherie. Le joueur a révélé que le match ASMO-US Biskra a été arrangé. Un dossier brûlant sur la table du nouveau patron de la FAF Kheiredine Zetchi et que les Vert et Rouge qui avaient déjà dénoncé cela par une requête officielle, vont suivre attentivement.

Z. T.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER