Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

FOOT / Actualité foot

Mellal

“Je renonce !”

Cherif Mellal, l’un des investisseurs désirant acheter les actions de la SSPA/JSK vient de prendre la décision de renoncer à cette idée, et ce, en raison des blocages au niveau de l’ouverture du capital social du club. C’est via son compte facebook que l’homme d’affaires a révélé l’information. “Après mûre réflexion, j’ai décidé d’abandonner le projet de la restructuration de la JSK. J’ai répondu présent lorsque les responsables du club cherchaient un homme pour reprendre les rênes. Je suis venu à son secours. J’ai délaissé ma famille et mes affaires pour me donner corps et âme à la JSK. J’ai pris contact avec la CSA pour acheter des actions bien avant l’ouverture du capital puis par la suite intégrer la SSPA. Je me suis engagé et avancé un chèque de 10 milliards que j’ai remis à Benabderahmane. Mais à ma grande déception je me rends compte que ni Azlef ni le directoire n’ont une volonté d’améliorer la situation, ils veulent et essayent à tout prix de m’écarter de la JSK”, a-t-il déclaré sur son compte facebook. Mellal a, en outre, dénoncé les agissements et les tentatives de déstabilisation en vue de saboter sa venue. “Ils savent que mon projet a pour objectif de nettoyer l’environnement du club. Pour cela, ils essayent de me créer des embrouilles et saboter toute tentative d’aller vers l’avant. Le directoire a tout fait pour manipuler l’opinion publique sur les pages facebook et propager des rumeurs pour me nuire. Malgré tout, je resterai un fervent supporter de la JSK. Je souhaite bon courage aux joueurs et aux supporters, ils en auront besoin car la situation est dure. Bonne chance aux responsables”, conclut-il.

A. I.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER