Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Actualité foot

Indemnités d’Alcaraz et de ses adjoints

La FAF espère régler le contentieux cette semaine

©D. R.

Les deux adjoints de l’ex-sélectionneur national Lucas Alcaraz à savoir Miguel Angel Campos et Jesus Canadas ont annoncé via leur compte Twitter le 2 novembre dernier leur retour en équipe nationale d’Algérie pour “diriger” le  stage des Verts aujourd’hui au Centre technique de Sidi-Moussa à l’occasion de l’ultime rencontre des éliminatoires du Mondial prévue vendredi prochain face au Nigeria. “On se prépare pour un nouveau stage des Verts”, avait tweeté Anger Campos, avant qu’il ne soit suivi par son compatriote Jesus Canadas qui, lui, avait publié : “Je suis de retour pour le prochain stage de l’équipe nationale.”
Des messages bien clairs à l’adresse de la Fédération algérienne de football pour signifier que leur engagement avec la sélection algérienne est toujours en cours de validité même si l’instance de Dély Ibrahim avait annoncé il y a quelques semaines via un communiqué publié sur son site internet le limogeage de l’entraîneur en chef Lucas Alcaraz sans pour autant citer ses adjoints.
D’ailleurs l’objectif de leur voyage en Algérie n’est autre que pour demander des explications sur leur situation après l’installation d’un nouveau staff technique local composé de Madjer, Ighil et Menad. Les deux adjoints espagnols sont d’ailleurs attendus aujourd’hui à Sidi-Moussa où ils rencontreront bien évidemment des responsables de la Fédération afin de mettre les points sur les “i”.
Selon une source proche de la Fédération, il est fort possible que ces derniers n’entreront même pas au Centre de Sidi-Moussa et n’auront aucun contact avec l’équipe ni les joueurs, sans pour autant les empêcher de s’assoir autour d’une table et discuter. Selon la même source, la FAF qui a déjà pris sa décision de mettre fin à leurs services, est prête à indemniser les deux adjoints pour environ 210 000 euros et fermer définitivement ce dossier en leur faisant signer officiellement une résiliation de contrat.
Mais reste tout de même le cas du sélectionneur Lucas Alcaraz qui n’est pas encore réglé et qui n’est pas compté avec ses deux adjoint, car l’ex-entraîneur de Granada a directement confié son affaire à son avocat et à son agent au lendemain de son limogeage et l’installation d’un nouveau staff à sa place.
Alcaraz réclame toutefois l’intégralité de son dû, sur la base 60 000 euros par mois jusqu’au la CAN-2019. Un dossier qui est toujours entre les mains du président de la FAF Kheireddine Zetchi qui s’est engagé à le régler en personne.

A. I.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER