Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Actualité foot

En optant pour la défense à outrance face à Tadjenanet

La JSK a été victime d’une tactique suicidaire

À défaut de jouer carrément l’offensive totale et son va-tout à Tadjenanet, la JSK aura finalement surpris de nombreux observateurs et tous ses supporters en optant pour la défense à outrance qui s’est avérée une tactique tout simplement suicidaire. Et pour cause, le tandem Rahmouni-Moussouni a choisi d’aligner un onze inédit en plaçant dans leur échiquier de départ pas moins de… neuf joueurs à vocation défensive. Rien que ça, et à défaut de ramener un résultat positif de son déplacement à Tadjenanet où la formation locale traverse aussi des moments très difficiles, la JSK est finalement rentrée bredouille à Tizi Ouzou où des milliers de supporters kabyles broient du noir, car ils redoutent, de nouveau, la menace grandissante de rétrogradation en Ligue 2 pour le prestigieux club du Djurdjura. Si on dit que la meilleure défense est... l’attaque, voilà que la JSK a malheureusement tourné le dos à cette devise footballistique pour plier comme un roseau durant une heure de temps — ou plutôt de résistance effrénée — pour fléchir et baisser carrément l’échine en fin de partie. Certes, les Canaris se plaignent du fait que l’arbitre Saïdi les a privés d’un penalty en fin de match, mais cela n’explique pas le pourquoi de cette nouvelle déroute qui menace sérieusement l’avenir du club kabyle au sein de la haute hiérarchie du football algérien. “Que voulez-vous que je dise sinon que nous aurions pu revenir de Tadjenanet avec un bon résultat si l’arbitre de la rencontre n’avait pas fermé honteusement les yeux sur un penalty flagrant que tout le monde avait vu sauf lui et ses assistants”, a déclaré, en fin de partie, le coach kabyle Mourad Rahmouni qui, en dépit du feu rouge qui clignote à la face du club kabyle, qui ne sait plus à quel saint se vouer, ne cesse de clamer tout haut que “la JSK ne descendra pas en seconde division, car nous sommes là pour la sauver coûte que coûte et nous tenons à rassurer nos vaillants supporters quant au maintien de notre club parmi l’élite”.   De son côté, le président Hannachi qui avait tenu à accompagner son équipe à Tadjenanet était fou furieux après l’arbitre de la rencontre qu’il accuse de partialité. “Cet arbitre a profité de l’absence de la Télévision nationale qui devait pourtant retransmettre ce match important en direct pour faire ce qu’il voulait. Pour ce qui nous concerne, nous avions pourtant concédé un match nul la semaine passée à Tizi Ouzou contre le CSC, mais nous n’avions rien dit, mais ce qui s’est passé à Tadjenanet est tout simplement scandaleux”, dira le président de la JSK  qui estime que “l’arbitre du match a privé la JSK non pas d’un seul penalty mais de deux, ce qui pouvait changer la physionomie de la partie et le score final du match, ce qui prouve que la JSK est visée de toutes parts”. Ceci dit, le président Hannachi avoue que “la situation du club est difficile mais nous ferons tout pour sauver la JSK en jouant notre va-tout lors des quatre derniers matchs qui restent à disputer en cette fin de saison très difficile”. Et si le prochain match à domicile contre le Rapid de Relizane s’annonce très délicat pour la JSK, il est évident qu’un éventuel faux pas, autrement dit une défaite et même un match nul, pourrait alors sonner dramatiquement le glas pour un club aussi légendaire que la JS Kabylie, qui est donc appelée à jouer encore deux matchs à domicile, soit le RC Relizane et l’USM Bel-Abbès, et se déplacer à deux reprises, d’abord à Médéa puis à Alger, pour le compte de la dernière journée du championnat contre le Chabab de Belouizdad. Faites vos jeux !


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER