Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Actualité foot

Hormis Boudebouda et Nekkache

Le recrutement 2016-2017, un véritable fiasco

Omar Ghrib est revenu en avril 2016. Depuis, l’équipe a enchaîné les déroutes. Certes, il était dans le groupe qui avait remporté la Coupe d’Algérie (victoire face au NAHD le 1er mai 2016), mais il est étranger à cette performance puisqu’il avait hérité d’une performance, œuvre de l’ancienne direction. Après le sacre, il a fait appel aux services de Djamel Menad, qui a remis le tablier quelques mois après. Le recrutement fut catastrophique. L’équipe a enregistré l’arrivée de pas moins de 11 joueurs. Il s’agit de Brahim Boudebouda, Hadj Bouguèche, Kheireddine Boussouf, Anter Djamaouni, Zidane Mebarakou, Mohamed Hichem Nekkache, Mohamed Seguer, Zahir Zerdab, Khaled Gourmi, Zakaria Mansouri et Elyes Seddiki. Sur les onze éléments recrutés, seuls Boudebouda et Nekkache ont plus au moins réussi leur passage au MCA.
La plupart des joueurs recrutés sont des trentenaires (deuxième plus vieux club de la Ligue 1 en 2016-2017 après le CSC), laissant les enfants du club partir, à l’image du milieu de terrain, Oussama Chita, parti rejoindre le club rival usmiste. Boussouf avait débuté la saison avant le retour de Chaâl des JO de Rio. Bouguèche, Djamaouni, Mebarakou, Seguer, Zerdab, Khaled Gourmi, Zakaria Mansouri et Seddiki sont loin de justifier le salaire avec lequel ils ont signé leur contrat. Que dire du gardien de but, Chaâl, bien lancé cette saison, mais qui a fini par faire les frais du retour de Chaouchi dès que ce dernier avait purgé sa sanction.
La logique aurait voulu que le jeune portier garde sa place et que l'ancien patiente sur le banc. Les buts encaissés par Chaouchi ces derniers temps laissent douter sur le choix de Kamel Mouassa et de la direction du club. Cette politique a assez duré et a montré ses limites cette saison, où le premier responsable du club a promis au moins un sacre pour le peuple du Mouloudia. Avec une équipe amoindrie, certes par quelques absences, le MCA s'est fait étriller par le CSS, qui avait incorporé plusieurs jeunes malgré la présence de 5000 de ses fidèles supporters pour lesquels les joueurs n'ont eu le moindre respect. Il faut avouer que certains éléments ont montré leurs limites et surtout leur niveau technique et ne peuvent donc hisser le Doyen au niveau auquel aspirent leurs millions de supporters. L'actionnaire principal, à savoir la Sonatrach, doit agir et vite en prenant les décisions qui s'imposent et ne plus se laisser faire sous le poids d'ingérences “étrangères” qui n'ont rien à voir avec le football. La désignation de compétences avérées à tous les niveaux doit être la première réponse à la situation actuelle, avant que les choses ne prennent d'autres proportions. Il y a eu plus de bricolage qu'autre chose. Ghrib a failli dans tous les domaines et le temps est venu de donner un coup de pied dans la fourmilière. La situation risque de s’aggraver. Au moment où les autres clubs ont assuré leur mercato, aucun joueur n’a encore signé au MCA. Et avec la situation qui prévaut en ce moment, on doute fort qu’il y aura des footballeurs qui vont s’aventurer à porter le maillot de ce prestigieux club, terni par des parties qui ne pensent qu’à leur intérêt personnel. 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER