Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Actualité foot

jsk

Le stage aura lieu au Maroc

© D.R.

Finalement, la JS Kabylie va peaufiner son second stage de préparation d’intersaison au Maroc à partir du 1er août, nous a confié hier un membre dirigeant du club. C’est en fait un homme d’affaires de la région qui couvrira les frais de stage, vu que la direction du club kabyle peine, en cette période, à assurer ses dépenses. Cela dit, le lieu exact du déroulement de cette deuxième phase de préparation n’a pas encore été révélé même si on parle de la région d’Ifrane. Les dirigeants de la JSK souhaitent prendre l’avis des techniciens pour voir si ce lieu serait convenable pour un second stage en altitude du fait que les coéquipiers d’Asselah ont déjà effectué une préparation en altitude à Tikjda. “La personne qui va nous sponsoriser pour ce second stage nous a proposé la région d’Ifrane au Maroc, mais on ne sait pas encore s’il n’y a pas d’inconvénient d’enchaîner deux stages d’intersaison en altitude à Tikjda puis à Ifrane. Si les spécialistes en la matière nous confirment qu’il n’y a aucun problème pour la bonne préparation des joueurs, nous maintiendrons le stage à Ifrane, sinon nous irons voir une autre région, mais toujours au Maroc. Le plus important pour nous est d’assurer une bonne préparation pour l’équipe avant d’entamer la saison”, explique notre interlocuteur. À noter que les dirigeants kabyles souhaitaient initialement programmer le deuxième stage en Pologne, mais faute d’argent, ils se sont rabattus sur la Tunisie où le coût de la préparation est moindre, sauf que même pour cette destination, la JSK a trouvé du mal à assurer le financement, jusqu'à ce que cet homme d’affaires de Tizi Ouzou, qui est aussi un proche des dirigeants kabyles, leur propose de couvrir les frais du second stage au Maroc.  
Côté recrutement, les Jaune et Vert, pour pallier le départ de Boulaouidet — qui a rejoint officiellement le NAHD —, sont sur le point de finaliser avec un attaquant congolais, Bercyl Obassi-Ngassongo. Ce dernier, âgé de 26 ans, est un international dans son pays et remplit tous les critères qu’exige la Fédération algérienne quant au recrutement des joueurs étrangers.
Obassi-Ngassongo, dont on dit beaucoup de bien, a d’ailleurs tout finalisé avec le président Hannachi et n’attend que son visa pour venir en Algérie et rejoindre la JSK. À en croire nos sources,  Obassi-Ngassongo, qui est attendu aujourd’hui à Tizi, paraphera directement son contrat et ne sera pas obligé de passer des tests car, dit-on, la direction est sûre de ses qualités techniques. Outre cet attaquant congolais, la JSK suit de près le dossier de son ex-attaquant Yahia Cherif, qui sera probablement de retour à la JSK s’il parvient à récupérer sa lettre de libération au CRB, où il réclame 7 mois de salaire impayé. “Les dirigeants de la JSK m’ont contacté, mais je ne peux pas avancer avec eux tant que je n’ai pas récupéré mon argent au CRB. J’ai d’ailleurs déposé une plainte au niveau de la CRL pour récupérer mes 7 mois de salaire non payés. C’est à partir de là que je pourrai décider de mon avenir”,  nous a confié Yahia Cherif. Dans un autre registre, la direction des Jaune et Vert a été saisie dernièrement par la CRL suite à une plainte de plusieurs joueurs qui ont quitté ou été libérés par le club sans pour autant toucher la totalité de leurs mensualités. Les Rial, Berchiche, Boulaouidet, Izerghouf et Medjkane réclament tous leurs arriérés de salaire, ce qui a poussé les dirigeants de la JSK à se présenter de leur côté à la CRL pour justifier et défendre leur cas.  


A. I.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER