Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Actualité foot

MOB : à la veille du derby face à la JSK

L’on reparle d’un probable remaniement à la direction

C’est le flou total qui entoure le club béjaoui en ce moment. La situation est critique aussi bien sur le plan sportif qu’administratif. L’on reparle d’un possible remaniement à la direction, soit par son renforcement, soit par la mise en place d’un directoire pour pouvoir faire face à cette situation de crise que traverse le club des Vert et Noir. Le chantier est tel que cela nécessite l’apport d’un collectif car une seule personne ne pourrait y faire face. Ce qui a peut-être le plus alimenté cette hypothèse du changement à la direction, c’est le silence dans lequel s’est confiné le président Hassissene en demeurant injoignable, notamment depuis la dernière défaite face à Relizane.
Certains sont allés jusqu’à évoquer son retrait des affaires du club d’autant plus que le concerné a laissé entendre à maintes reprises qu’il ne peut faire face à la situation du club et qu’il songe partir. Cela intervient à trois jours du derby face à la JSK, prévu pour ce jeudi. Un match sur lequel les Crabes misent beaucoup pour voir leur équipe provoquer le déclic en estimant que le caractère derby de cette rencontre est une source de motivation supplémentaire pour les joueurs.
Il serait donc plus sage de voir tous les dirigeants se mobiliser autour de leur équipe qui, certes, a de minimes chances de maintien, mais l’espoir est permis. Par ailleurs, le CSA qui se dit très préoccupé par la situation du club aussi bien sur le plan sportif que financier, a organisé un point de presse hier.
“Nous avons constaté ces derniers temps que l’équipe et les joueurs sont livrés à eux-mêmes. Il est donc de notre devoir d’interpeller les actionnaires pour qu’ils redeviennent actifs pour accompagner cette équipe jusqu’au bout. D’abord cette dernière n’est pas encore en Ligue 2 et ils doivent faire en sorte de continuer à croire en elle, tant que le maintien, sur le plan comptable, est possible”, dira le président du club amateur Mustapha Rezki. De son côté, son premier vice-président,
Farid Chouchaâ, est revenu sur la plainte déposée contre le conseil d’administration de la SSPA/MOB pour “dilapidation des biens de la société lors de l’année civile 2015”,  tout en précisant qu’il y avait 1,1 milliard de centimes de dépenses non justifiées dans les bilans de 2015 sous la présidence de Boubekeur Ikhlef.
Les conférenciers ont également révélé que les dettes du club sont de l’ordre de 26 milliards de centimes répartis comme suit : “7,7 milliards pour les fournisseurs, 7,5 milliards représentent les salaires des joueurs et 11,6 milliards l’emprunt  du club amateur pour la SSPA/MOB.”  Devant cette situation, les représentants du club amateur ont fait part aux journalistes de leur détermination à assainir la situation financière du club. “Nous allons encore saisir la justice pour expertiser les comptes de la société depuis sa création en 2010 et nous allons déposer plainte contre l’ancien président Zahir Attia pour détournement de deniers publics”, ont-ils précisé.

Z. T.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER