Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Actualité foot

Alors que le président de la JSK qualifie le mouvement des supporters “d’actes de Voyous”

L’opposition compte mener d’autres actions contre Hannachi

Au lendemain de la marche des supporters de la JSK qui ont réclamé massivement le départ de l’actuel président du club Mohand-Cherif Hannachi, ce dernier a qualifié cette démarche d’“action de voyous” tout en discréditant le statut du président de la commission des supporters Sid-Ali Asli, principal organisateur de cette marche. “Le président du comité des supporters n’a plus notre confiance. On lui retirera l’agrément et il n’a plus le droit de parler au nom de la JSK”, a fait savoir le premier responsable du club kabyle dans une déclaration à nos confrères du journal spécialisé Le Buteur et d’ajouter concernant cette vague de contestation contre lui : “Ils n’étaient pas plus de 200 personnes, et ils ne représentent pas les vrais supporters de la JSK. Ce qu’ils ont fait est une honte pour les instigateurs. Je dirais que c’est un acte de voyous de se rassembler devant un domicile familial et d’insulter des gens, je suis le président de la JSK et je ne laisserai jamais le club entres les mains des voyous.”
De son côté, le comité de sauvegarde de la JSK, qui a fortement soutenu l’appel des supporters pour un rassemblement revendiquant le départ président Hannachi, rassure que “c’est une première démarche”. “Il va certainement y avoir d’autres actions à l’avenir, bien sûr dans un cadre toujours pacifique. Tout le monde a vu avant-hier samedi que la région et les amoureux du club sont contre une telle gestion. Le mal est bien cerné, c’est l’actuel et seul responsable qui a conduit la JSK à cette situation, il est temps de dire basta ! Hannachi n’en est pas à sa première, il se comporte de la sorte chaque fois qu’il ressent de la résistance. S’il croit qu’il aime ce club, tous les gens qui se sont rassemblés samedi et ceux qui réclament son départ le font aussi par amour pour la JSK. Il n’est plus permis que ce club mythique de tout un pays soit aussi mal géré”, commente l’un des responsables du comité de sauvegarde. Dans un autre registre, le boss kabyle ne cesse d’appeler à l’élargissement du conseil d’administration. On parle déjà de quelques noms qui vont prochainement intégrer le CA des Jaune et Vert sans pour autant avancer le moindre nom. Hannachi a pris l’initiative pour en effet renforcer plutôt son cadre dirigeant et non pas le CA, puisque les gens à qui on a fait appel n’auront pas le statut d’actionnaire, car cela exige l’ouverture du capital de la SSPA JSK, ce que Hannachi refuse toujours. Par ailleurs, la direction actuelle du club kabyle poursuit son opération recrutement et annonce l’arrivée prochaine de trois nouveaux joueurs, à savoir les deux Relizanais Bounoua et Khali. Ces derniers, toujours sous contrat avec leur club l’USMBA, ont déposé un dossier à la CRL pour le non-payement de leurs salaires, c’est d’ailleurs ce qui a poussé les dirigeants de la JSK à profiter de la situation et les contacter pour un éventuel recrutement. L’autre piste n’est autre que l’attaquant Elamali. Ce dernier croit-on savoir a donné son accord de principe pour rejoindre le club kabyle, sauf que la direction des Jaune et Vert peine à répondre favorablement aux exigences financières du joueur. Tout cela se passe au moment où un bon nombre de joueurs de la JSK s’impatientent pour leur dû. Boulaouidet, Berchiche, Asselah et plusieurs autres attendent toujours leurs salaires de la saison écoulée. À en croire une source de la direction, ces joueurs seront réglés dès la reprise de la préparation de la nouvelle saison qui sera annoncée incessamment.

Ahmed Ifticen


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER