Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Actualité foot

éQUIPE NATIONALE

Madoui : “La FAF m’a bel et bien contacté”

La nomination de Kheireddine Madoui à la barre technique de l’équipe nationale A’ pourrait se faire dès la fin de la Coupe d’Algérie. Madoui reste, en effet, incontestablement le premier choix de la FAF qui veut lui confier l’EN A’ afin de préparer la double confortation face à la Libye pour le compte des éliminatoires du Chan-2018. L’information est confirmée par l’intéressé lui-même qui a révélé hier à Liberté qu’il a bel et bien eu un contact avec la FAF. “Il y a un peu plus d’un mois, Hakim Meddane m’a appelé pour me dire que la FAF était intéressée par mon profil pour que je prenne en main l’équipe nationale A’. On a abordé tous les aspects, j’ai vu que les objectifs de la FAF cadraient parfaitement avec mes ambitions. Meddane m’avait d’ailleurs expliqué que la FAF attendait la fin de saison pour reprendre attache avec moi afin de se mettre de nouveau autour d’une table pour éventuellement parapher le contrat, il m’a dit qu’il me rappellera dès que cet exercice prendra fin. Il reste encore la demi-finale qu’on jouera samedi prochain face au MCA, ensuite on verra plus clair”, révèle Madoui, qui dément avoir refusé l’offre de 150 millions de centimes comme salaire mensuel : “C’est du n’importe quoi, je ne sais pas pourquoi les gens spéculent sur des choses qu’ils ne maîtrisent pas, il est vrai que j’ai abordé avec Meddane la question des mensualités, il m’a fait une proposition, j’ai dit O.-K. ! Cela reste du domaine de la confidentialité, l’essentiel est qu’on se soit mis d’accord moi et la FAF sur ce sujet, le reste n’est que polémique stérile.” Questionné sur les contacts avec Zetchi, le champion d’Algérie estime qu’il n’a pas pu le voir le jour de la remise du trophée à Sétif.
“Je devais le voir justement lors de cette remise du trophée du championnat, hélas ! je n’y étais pas en raison de mon accrochage avec Djabou, j’aurais bien voulu aborder avec lui ce volet, ce n’est que partie remise puisqu’on m’a dit qu’ils vont me relancer.” Il semble donc clair que Madoui est intéressé à plus d’un titre pour ce poste de sélectionneur des A’. Si les contacts aboutissent, la FAF le placera aux côtés de Lucas Alcaraz pour le préparer à l’avenir afin de prendre le relais en cas de retrait du sélectionneur national, c’est la stratégie que compte adopter le nouveau locataire de Dély Ibrahim. Cependant, le président de l’ESS, Hacen Hamar, n’est pas chaud pour le laisser partir, il a confirmé hier à Liberté que Madoui n’ira pas en équipe nationale et que sa place est à l’Entente de Sétif.  “Je le redis encore une autre fois, Madoui n’ira nulle part, sa place est chez nous, on a des objectifs à atteindre pour la saison prochaine qu’on a tracés conjointement, on veut stabiliser notre équipe, le maintien de Madoui avec tout son staff technique est un gage de stabilité pour l’Entente, appelée à retrouver la Ligue des champions africaine qui sera notre priorité la saison prochaine. En plus, on a un grand projet pour l’avenir, c’est pour toutes ces raisons-là que Madoui n’ira pas en équipe nationale, il se sent bien là où il est à Sétif et il jouit de toute la confiance de la direction et de la famille sportive sétifienne”, révèle Hacen Hamar, qui dément l’information selon laquelle la FAF avait proposé un salaire mensuel de 150 millions de centimes. “C’est faux, je ne sais pas d’où ils ont ramené ce chiffre ? Si réellement la FAF avait fait une proposition financière à Madoui, il m’aurait informé, c’est pour cela que je démens catégoriquement cette information dénuée de tout fondement, Madoui se sent très bien à Sétif, il a un nouveau challenge et un défi qu’il veut relever”, fait remarquer l’homme fort de l’Entente.

RACHID ABBAD


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER