Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Sport / Actualité foot

L’USMA s’envole pour le Congo

Serrar : “Le titre de champion n’est pas encore perdu”

Après avoir bénéficié d’une journée de repos, les joueurs de l’USMA avaient rendez-vous hier à l’aéroport Houari-Boumedienne pour effectuer le déplacement au Congo afin d’affronter l’AS Maniema pour le compte des seizièmes de finale de la Coupe de la CAF. Les Usmistes vont d’abord rallier Kinshasa via Casablanca. Leur arrivée est prévue tôt dans la matinée d’aujourd’hui. Ils seront forcés de passer la nuit dans la capitale congolaise avant de se rendre demain matin à destination de Kindu à bord d’un vol intérieur. Le retour vers Alger est fixé à samedi prochain. Il faut savoir que 24 joueurs sont du déplacement au Congo alors que le nouveau directeur général de l’USMA, Abdelhakim Serrar, n’a pas été du voyage, faute de visa. D’ailleurs, ce dernier croit dur comme fer en la possibilité des Usmistes de revenir avec un résultat probant. “Il est clair que l’équipe est motivée après la victoire à Biskra. Les joueurs sont libérés et peuvent ramener un bon résultat pour aller le plus loin possible dans cette joute”, a-t-il déclaré à Liberté. Serrar est revenu sur l’objectif immédiat. “L’urgence est d’essayer d’enchaîner d’autres victoires notamment après le précieux succès qu’on a ramené de Biskra. Cela a donné plus de confiance aux joueurs. J’ai décelé chez eux une grande détermination et une motivation pour se surpasser. On dirait qu’ils étaient atteints psychologiquement. Pourtant, il manquait ce jour-là pas moins de huit joueurs titulaires. Le hasard a voulu que notre prochaine sortie aura lieu contre l’Entente de Sétif à Bologhine, ce sera spécial pour moi, en tant que premier responsable de l’USMA, je ferai tout pour enchaîner par une autre victoire et entrevoir l’avenir avec sérénité”, fait-il savoir et d’ajouter : “Il ne faut pas enterrer l’USMA, rien n’est encore joué. Il reste encore 8 matchs, tout peut arriver, on ambitionne de finir sur le podium et pourquoi pas décrocher le titre. l’écart s’est réduit entre nous et le leader du championnat, il y a un bon coup à jouer, nous croyons en nos chances jusqu’au dernier match, tout reste possible.” Évoquant les éventuels renforts pour la saison prochaine, Serrar révèle que “le profil est dans ma tête, on va cibler les joueurs les plus performants qui vont ramener le plus. Il faut donc attendre la fin de cet exercice pour arrêter l’effectif qui sera avec nous la saison prochaine. Les postes seront bien étudiés, je rassure les fans usmistes, on ne fera venir chez nous à l’USMA que les meilleurs”, explique l’ancien libéro international.

N. A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER