Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

FOOT / Actualité foot

MCA

Un projet sera soumis au P-DG de Sonatrach

© Liberté

Depuis l’arrivée du nouveau président directeur général de la compagnie pétrolière, Abdelmoumen Ould-Kaddour, de nombreuses actions ont été entreprises pour permettre à la société par actions, la SSPA/Le Doyen, de voler de ses propres ailes. Le principal pourvoyeur de fonds de la SSPA n’a pas lésiné sur les moyens pour faire du MC Alger un club professionnel avec une gestion digne des grands clubs de football à travers le monde. Mais les responsables de la Sonatrach possèdent une vision plus élargie et rénovatrice pour rendre cette SSPA/Le Doyen rentable et voler de ses propres ailes en matière de financement. À ce sujet, nous avons appris de sources proches du dossier qu’un méga projet de développement sera soumis à la direction de la Sonatrach. Ce projet consiste à faire du MCA la locomotive du football algérien et en faire un club professionnel par excellence à moins de trois années de son centenaire. Les responsables de Sonatrach veulent fêter les 100 ans d’existence du MCA en faisant de lui un club qui pourrait véhiculer l’image de marque de l’Algérie à travers le monde afin que son association avec le nom de Sonatrach soit positive. Nous avons appris que les responsables envisagent de préparer l’avenir du club en œuvrant à la réalisation d’une académie “excellence” pour les jeunes catégories. Cette académie aura un caractère national, chapeautée par des techniciens chevronnés et un réseau capables de détecter les meilleurs projets de footballeur dans tous les recoins du pays. Pour commencer, on envisage de signer une convention avec le ministère de l’Éducation nationale pour l’utilisation du stade du lycée El-Mokrani (Ben-Aknoun), connu sous le nom du stade Rija (ancien club universitaire). Les dirigeants mouloudéens auraient reçu des assurances pour faciliter ce projet et permettre au club la réfection de cette infrastructure et en faire bénéficier les jeunes catégories du MCA. Dans un autre domaine, le projet de Sonatrach consiste en la réalisation de nombreuses boutiques du club afin de bénéficier de ses produits. Malgré le nombre très important de ses fans à travers le territoire national, le club MCA ne profite pas de cette force qui pourrait se transformer en un énorme bénéfice sur le plan financier. La preuve, les produits MCA font grossir les caisses des autres au détriment du club. On évoque aussi la domiciliation du MCA, qui enregistre un gros manque à gagner malgré le fait qu’il s’agit de l’une des équipes les plus suivies dans le championnat algérien, avec une moyenne de 25 000 à 30 000 supporters par match. La question de la domiciliation reste tout de même épineuse et le meilleur endroit qui correspond aux Vert et Rouge et à ses supporters reste le stade du 5-Juillet. Il y a aussi le projet de mise en place d’un service média, ce qui permettrait de profiter de l’image du club de manière plus professionnelle. En somme, ce ne sont là que les grandes lignes d’un grand projet qui devrait être soumis au PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould-Kaddour, dans les jours qui viennent. Mais avant cela, la compagnie pétrolière continuera à accompagner le MCA pour son fonctionnement. Jeudi dernier, il y a eu une assemblée générale des actionnaires de la SSPA/Le Doyen. L’ordre du jour était d’étudier les perspectives du club et le compartiment financier en prévision de l’année 2018. Sonatrach est prête à valider le budget de fonctionnement du club surtout après avoir constaté des points positifs dans la gestion financière par rapport à la précédente saison. Il y a eu une baisse dans la masse salariale d’environ 15 milliards de centimes et la compagnie pétrolière est disposée à mettre les moyens pour que l’équipe réussisse dans ses objectifs. À signaler aussi l’apport des actuels dirigeants du club, qui ont promis de mettre environ 20 milliards de centimes dans le budget, par le biais des sponsors. En somme, le budget de fonctionnement annuel du MCA permettra au club de poursuivre sa bonne marche.


M. A.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER