Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Actualité foot

Présidence de la LFP

Vers un duel serré entre Gasmi et Hamar

©D. R.

Le retrait définitif de Mahfoud Kerbadj de la LFP a soulevé un débat au sein des présidents de clubs professionnels, dont certains se sont prononcés contre son départ, à l’instar du président du MCA qui avait révélé que la majorité des présidents de club refuse la départ de Kerbadj. “Il n’est pas question que Kerbadj quitte la présidence de la LFP, les clubs sont majoritaires au sein de l’assemblée générale de la LFP, il y a tout juste quatre présidents qui sont pour le départ de Kerbadj sur les 32 que compte l’AG de la LFP ; ils sont vraiment très minoritaires ; ils ne peuvent en aucun cas nous imposer leur avis ; pas question qu’il quitte son poste ; on s’y opposera lors de l’AGEX de la FAF ; je parle au nom de la majorité des clubs professionnels”, affirme Omar Ghrib. Cependant, Kerbadj veut réellement tourner la page : “Cette fois-ci, c’est bon, je ne reviendrai pas sur ma position qui est irrévocable ; j’ai mûrement réfléchi à cette décision, je ne pourrais plus travailler dans des conditions pareilles ; mieux vaut pour moi de céder ma place à un autre pour qu’il puisse apporter sa propre vision sur la gestion du championnat. J’estime avoir donné le meilleur de moi-même durant mon mandat ; tout le monde avait remarqué qu’il y a eu une très nette amélioration de la programmation ces dernières années ; je tiens à remercier les présidents de club qui ont sollicité mon maintien, et cette confiance qu’ils veulent me renouveler, je leur dis merci et à bientôt. Je souhaiterai la bienvenue au prochain président de la LFP qui reste pour moi un ami, qu’importe celui qui me succédera. Ce sont tous mes amis ; je dois me consacrer à ma fonction officielle et ma petite famille ; j’espère avoir honoré mon engagement jusqu’au bout ; je laisse une Ligue très organisée sur tous les plans, avec un personnel hautement qualifié”, confirme encore Mahfoud Kerbadj dont le mandat vient d’être renouvelé en juin 2016 jusqu’à 2020, mais il a préféré se retirer.
Il y a quelques jours, Liberté avait publié des déclarations du président de l’Entente, Hacen Hamar, qui a révélé qu’il ambitionne de présider la LFP sur demande et insistance du président de la FAF Kheiredine Zetchi. “Oui, la présidence de la LFP m’intéresse à plus d’un titre, ce sont les responsables de la FAF qui m’ont sollicité pour briguer un mandat à la tête de la LFP ; je n’ai rien contre l’actuel président de la LFP, mais la vie est faite ainsi, un jour tu es là, un autre tu es ailleurs ; moi aussi je ne suis pas éternel à l’Entente de Sétif”, affirmait le boss de l’Entente. La réplique de Mahfoud Kerbadj fut immédiate, voir Liberté du 3/4/2017 où il annonce aussi son désir de se retirer. “Pourquoi Hamar doit-il attendre jusqu’à la fin de saison pour venir prendre la LFP ? Je l’invite dès demain à se rapprocher des services de la Ligue pour lui céder la place d’une manière très amicale ; cela fait longtemps que je cherchais une issue ; d’ailleurs, je ne demandais que ça ; je ne m’accroche pas à ce poste ; il n’a pas besoin d’aller aux élections pour postuler au poste de la présidence de la LFP, c’est moi-même qui vais annoncer mon retrait. Je ne m’accroche pas à ce poste ; je suis cadre supérieur de l’État ; ce n’est pas évident d’être responsable d’une grande imprimerie et gérer en même temps la LFP”, réplique le président actuel de la LFP. La sortie de Omar Ghrib risque de perturber complètement le plan de Zetchi qui refuse de travailler avec Kerbadj, l’homme de confiance de Mohamed Raouroaua ; il veut un homme à lui à la tête de la LFP. On croit savoir, à cet effet, qu’il envisage de placer Rachid Gasmi à la tête de la LFP ; cet ancien DG de la Safex est membre du bureau fédéral sans poste, puisque le patron de la FAF ne lui a confié jusqu’à présent aucun portefeuille. “Il l’avait réservé à la LFP”, révèle notre source, mais Hacen Hamar tient à ce qu’il soit le prochain patron de la LFP. “Oui, je le confirme, je serai bel et bien candidat à la LFP”, nous a affirmé le patron de l’ESS. La LFP a convié ses membres à assister aux travaux de l’Assemblée générale extraordinaire de la Ligue pour le 17 mai 2017 avec comme ordre du jour : “Reconfiguration du conseil d’administration et poursuite des activités de la Ligue”.

R. A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER