Scroll To Top
FLASH
  • 1 133 nouveaux cas de coronavirus et 19 décès enregistrés en Algérie durant les dernières 24h

A la une / Actualité

Impliquées dans les feux de forêt enregistrés dans plusieurs wilayas

13 personnes sous les verrous

L’énigme reste entière concernant l’origine des feux de forêt enregistrés dans plusieurs wilayas au début de ce mois. © Louiza Ammi/Liberté

Pas  moins  de  13  individus  impliqués  dans  les  feux  de  forêt enregistrés dans les wilayas d’Aïn Témouchent, de  Bordj  Bou-Arréridj  et de Chlef ont été arrêtés par les services de sécurité.

À  Aïn Témouchent,des éléments de la brigade de gendarmerie de Bouzedjar relevant de la compagnie d’El-Amria ont réussi à mettre la main, après leur identification en un temps record, sur quatre personnes, membres d’une même famille, suspectées d’avoir mis, jeudi dernier, le feu à la forêt de Sassel, se trouvant dans la commune de M’saïd, dans la daïra d’El-Amria.

Selon le groupement territorial de la gendarmerie d’Aïn Témouchent, les quatre suspects arrêtés, fellahs de leur état, âgés entre 27 et 58 ans et originaires de la commune de M’saïd, sont accusés d’être les auteurs de cet acte qualifié de criminel.

Selon les premières investigations menées par la gendarmerie, les personnes suspectes avaient l’intention d’élargir la surface de leur terre agricole, un verger de figuiers fleurs (bakors) situé à l’intérieur de la forêt.

“L’acte d’étendre leur superficie de terre agricole était délibéré puisque, selon nos informations, il a été préparé quelques jours auparavant au détriment de la forêt. Ce qui nous a amenés à perquisitionner leur domicile où on a découvert un jerrycan contenant une petite quantité d’essence et un vaporisateur”, a révélé une source.

Les quatre mis en cause seront présentés devant la justice pour répondre de leur acte. À Chlef, ce sont 5 présumés pyromanes qui ont été placés sous mandat de dépôt pour leur implication dans les incendies ayant ravagé, il y a quelques jours, plus de 80 ha de pins d’Alep notamment dans les massifs forestiers d’Oued Goussine et de Béni Haoua, mais aussi plusieurs autres se trouvant aux alentours de la ville de Ténès à l’extrême nord-est du chef-lieu de la wilaya.

L’information a été donnée, à la fin de la semaine passée, par le procureur de la République près le tribunal de Ténès territorialement compétent.

Présentés devant le même tribunal puis auditionnés par la magistrat instructeur près le même tribunal, les cinq mis en cause, âgés entre 35 et 53 ans et originaires de différentes régions de la wilaya, ont été par la suite, placés sous mandat de dépôt.

Selon plusieurs autres sources, pas moins de quinze autres individus, qui seraient également impliqués dans des incendies ayant ciblé, durant la même période, de nombreuses autres forêts avoisinant leurs habitations rurales, font actuellement l’objet d’une enquête menée par les services de sécurité. 

À l’est du pays, plus précisément à Bordj Bou-Arréridj, la sûreté de wilaya de Bordj Bou-Arréridj a arrêté 4 individus et en a identifié un cinquième, actuellement en fuite, pour incendie volontaire à la forêt de Boumergued.

Les personnes impliquées, à savoir G.A. (38 ans), G. N. (29 ans), M. H. (18 ans) et B. A. (18 ans), tous originaires de Bordj Bou-Arréridj, ont été présentées, dans la soirée de jeudi, devant le juge d’instruction près le tribunal de Bordj Bou-Arréridj qui les a placées en détention préventive.

Ces individus sont impliqués dans un incendie volontaire ayant pour cible la forêt de Boumergued, située à la sortie est de la ville.

Les faits remontent au 19 du mois en cours, lorsque les agents de la Direction des forêts ont remarqué un groupe de personnes autour d’un feu dans la forêt de Boumergued, qui a déjà subi une tentative d’incendie au début de la semaine. Alertés par les agents des forêts, les services de la sûreté de wilaya de Bordj Bou-Arréridj sont intervenus et ont arrêté 4 personnes. L’une d’elles a réussi à prendre la fuite.

Il y a quelques jours, M. A., un homme âgé de 40 ans, a été arrêté par les services de la BMPJ de la sûreté de la wilaya de Bordj Bou-Arréridj et placé sous mandat de dépôt pour avoir tenté d’incendier délibérément la forêt de Boumergued.
 

M. LARADJ/A. CHENAOUI/C. BOUARISSA


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER