Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Réquisitoire du procès des affaires de l’automobile et des financements du 5e mandat

20 ans de prison à l’encontre d’Ouyahia, Sellal et Bouchouareb

Photo : Liberté

Le procureur de la république près le tribunal de Sidi M’hamed a requis, ce dimanche, 20 ans de prison pour les deux anciens premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, ainsi que l’ancien ministre de l’industrie, Abdeslam Bouchouareb,  dans l’affaire liée au secteur de l’automobile.

Dans la même affaire, le procureur a également requis 15 ans de réclusion à l’encontre des deux anciens ministres de l’industrie, Youssef Yousfi et Mahdjoub Bedda, et 10 ans de prison pour Baïri, Arbaoui, Mazouz, Aboud Achour et Nemroud.

 S’agissant de l’affaire du financement de la campagne électorale du cinquième mandat avorté, le parquet de Sidi M’hamed a requis 10  ans de prison et une amende de trois millions de dinars pour l’ancien président du FCE, Ali Haddad, ainsi que 10 ans de prison et une amende de un million de dinars pour Abdeghani Zaâlane, ancien ministre et directeur de campagne du préisdent déchu Abdelaziz Bouteflika.

Rédaction Web 

Publié dans : tribunal,justice,sidi m'hamed

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER