Scroll To Top

A la une / Actualité

Mouvement de protestation des agents de la Protection civile

230 éléments suspendus

© D. R.

Le ministère de l'Intérieur, a fait état, hier, de mesures de suspension “dans un premier temps” et de poursuites judiciaires “en  deuxième  temps” contre 230 agents de la Protection civile, ayant observé un  mouvement  de protestation “contraire  au  statut  particulier  des  fonctionnaires  appartenant  aux  corps spécifiques de la Protection civile".  

Le ministère précise dans un communiqué que “des  mesures de suspension ont été décidées, dans un premier temps, contre 230 agents  en  application des dispositions de l'article 173 du statut général de la fonction publique, avec engagement de poursuites judiciaires, dans un deuxième temps”.  

Il  s'agit  là,  poursuit  le  communiqué, “ d'une  trahison  aux  obligations  et responsabilités qui leur incombent, dont l'objectif principal est d'attenter à la stabilité et d'entacher la crédibilité de ce corps”. 

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER