Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

La filière cuir s’organise à Oran

4,5 millions de peaux à collecter durant l’Aïd

Dans le cadre du développement de la filière cuir, un programme appuyé par la Banque mondiale, le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales et celui de l’Industrie et des Mines, à l’instar de nos voisins Tunisiens et Marocains, ont décidé de lancer une opération de collecte des peaux de mouton durant l’Aïd el-Adha à travers six wilayas-pilotes dont Oran.
À cette occasion, une réunion a regroupé les autorités locales avec les professionnels de l’Association des tanneurs algériens (Atema) et tous les acteurs de la filière cuir à l’hémicycle du siège de la wilaya. “Le nombre de peaux de mouton durant l’Aïd est de 4 500 000 en moyenne, mais généralement, nous ne récoltons que 10% à cause de différentes contraintes”, lance d’emblée un tanneur. En effet, durant les débats, plusieurs problèmes ont été soulevés et, du coup, la mosquée, les médias lourds, la presse et les APC seront sollicités pour une meilleure sensibilisation. “Il faut encourager les fidèles à égorger, dépecer et mettre le sel (salage) sur la peau pour une meilleure préservation avant sa collecte”, a soutenu un cadre présent. De son côté, le CET d’Oran et Oran Propreté participent à cette première opération de collecte où cuir et laine sont autant de matières premières pour les tanneries et les usines de textile. Les premières lignes de l’organisation de la collecte sont connues : il s’agit d’identifier les sites de dépôt à travers les 26 communes de la wilaya d’Oran, d’assurer le transport vers le CET d’Oran dans un endroit ombragé pour l’entreposage, de solliciter l’aide des professionnels collecteurs ainsi que les tanneurs pour une éventuelle vente où l’argent collecté sera versé aux initiatives caritatives des mosquées, puisque le directeur des affaires religieuses a insisté sur les dons de peau par les fidèles.


NOUREDDINE BENABBOU

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER