Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Actualité

4 nouveaux cas dépistés à Frikat

Bien que 850 bovins aient été vaccinés dans la commune de Frikat depuis l'arrivage du vaccin, d'autres cas de fièvre aphteuse sont encore apparus dans la journée d'avant-hier, jeudi, au lieu dit Ivoussagassène. Selon une source proche des services agricoles, quatre ordres d'abattage ont été donnés aux éleveurs. Ainsi, depuis le déclenchement de cette épidémie, 17 bêtes ont été sacrifiées. La même source nous indiquera que les corps de quatre animaux ont mal réagi à l'administration du vaccin. À entendre la même source, il ne reste que quelques bêtes qui ne sont pas vaccinées dans cette région connue pour son élevage. Les services agricoles de la subdivision de Draâ El-Mizan dont dépend cette municipalité, rassurent les éleveurs qu'un autre quota est sur le point d'arriver. Dans la commune de Draâ El-Mizan, qui compte plus de 2500 têtes, la campagne de vaccination entamée en mai dernier a atteint les résultats escomptés car le nombre de bovins touchés est pratiquement nul. À Boghni, nous avons appris que depuis le début de cette épizootie, 142 bovins ont fait l'objet d'abattage. Là aussi, 800 doses ont été mises à la disposition des services agricoles. Ce sont les éleveurs de Boghni-centre qui ont perdu le plus grand nombre de têtes. Rappelons que 23 communes ont été touchées par cette vaccination urgente..

O. G.