Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Coup d’envoi des inscriptions des nouveaux bacheliers

57% des lauréats du bac ont obtenu leur premier choix

©D. R.

Les inscriptions finales des nouveaux bacheliers débuteront dès aujourd’hui et dureront jusqu’au 6 août, a annoncé le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, lors d’une conférence de presse tenue, hier, à Alger. Le premier responsable du secteur a fait également savoir que 56,59% des lauréats du bac ont accédé à leur premier choix, précisant que seuls 4,25% des nouveaux bacheliers n’ont accédé à aucun de leurs 10 choix et “ont été orientés vers le 11e  choix”. “La période des recours est de trois jours, soit du 28 au 30 juillet. Et le traitement des dossiers se fera de suite”, a précisé le ministre.
Dans son exposé, le ministre de l’Enseignement supérieur a souligné que 98,62% des nouveaux bacheliers ont déposé leur fiche de vœux, soit 358 129 élèves des 363 141 lauréats du bac. “Les 1,38% qui n’ont pas déposé de fiches de vœux ont, ou choisi un circuit d’études hors enseignement supérieur, ou ce sont des universitaires qui ont refait le bac pour tenter de décrocher leur spécialité préférée”, a expliqué le premier responsable du secteur. Compte tenu du nombre important de bacheliers ayant décroché le bac avec mention, les moyennes des filières les plus prisées étaient, également élevées. Ainsi, la moyenne d’accès à la médecine est de 15,30, pour la pharmacie il faut avoir 14,98 et pour la chirurgie dentaire  14,97.
Concernant les classes préparatoires, il faut une moyenne de 16,31 pour la première priorité, à savoir les branches maths et maths techniques et une moyenne de 17,13 pour les scientifiques. Pour ce qui est des grandes écoles, il faut un total de 13,49 pour les lauréats au bac dans les filières de maths, maths techniques et économie et un bac de 14,43 pour les scientifiques.
Afin de contenir ce nombre inédit de bacheliers, dû à la double cohorte, le ministre a indiqué que son département a mis en place une série de mesures pour garantir une égalité des chances pour tous les nouveaux étudiants.
Il a précisé que le secteur a procédé à la diversification des offres de formation en licence, et à l’augmentation des offres dans les filières d’excellence nationales, ainsi qu’aux écoles préparatoires et les classes préparatoires intégrées, afin de contenir le nombre important des bacheliers qui rejoignent les bancs de l’université pour la première fois. “Pour la prochaine rentrée, nous avons 14 classes préparatoires en sciences et technologie, 8 classes préparatoires en commerce, économie et gestion, et 5 classes préparatoires en sciences de la nature et de la vie, ainsi que 6 classes préparatoires intégrées dans les établissements universitaires. Cette année encore, le nombre des places pédagogiques dans les 15 facultés de médecine du pays a été revu à la hausse, et cela afin d’offrir plus de chance aux étudiants pour étudier cette branche”, a-t-il tenu à préciser. En effet, “la réception et l’ouverture de la nouvelle faculté de médecine à Alger, et trois autres facultés dans le Sud renforcera les chances des étudiants désirant s’inscrire dans cette filière”, a expliqué le mnistre.
Toujours pour la prochaine rentrée, le ministre a indiqué qu’il est prévu la réception de pas moins de 76 000 nouvelles places pédagogiques et 50 000 nouveaux lits en septembre prochain, ce qui augmentera les capacités d’accueil globales à 1 316 000 places pédagogiques et 677 000 lits.

D .S.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER