Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Leaders économiques africains de demain

6 jeunes Algériens dans le Top 100

Six jeunes dirigeants d’entreprises algériens figurent dans le Top 100 des “Leaders économiques africains de demain” dans le classement publié par l’Institut Choiseul, un think tank dédié à l'analyse des questions stratégiques internationales et de la gouvernance économique mondiale.
Sahbi Othmani, directeur général des Nouvelles conserveries algériennes (NCA) de Rouiba, est le premier Algérien à figurer dans cette liste.
Ce chef d'entreprise, âgé de 39 ans, diplômé de l'ESC Tunis et de l'EDHEC Nice, occupe la 4e place de ce classement continental. Figurent également dans le classement : Sami Agli, directeur général du Groupe Agli, au 39e rang ; Hamel Moula, directeur général de Venus Sapeco à la 62e position. Samir Karoum, le directeur division énergie Schneider Electric Ecostruxure Platform, arrive à 69e position, suivi d’Adel Bensaci, P-DG de Somemi (87e place), et de Souad Belkheir, directrice générale adjointe du groupe Cosider, qui pointe au 93e rang. Le Choiseul 100 Africa est une étude annuelle réalisée en toute indépendance par l’Institut Choiseul. Elle identifie, recense et classe les jeunes dirigeants africains de 40 ans et moins, appelés à jouer un rôle majeur dans le développement économique du continent dans un avenir proche.
Afin de classer les profils retenus, plusieurs critères pondérés ont été pris en compte, tels que l’image et la réputation, le parcours et les compétences, le pouvoir et la fonction, l’influence et les réseaux, le potentiel et le leadership.
La somme des points obtenus dans les différentes catégories de critères précitées détermine la place de chacun des lauréats dans le classement final. Les profils ayant obtenu moins de 10% dans l’une des catégories sont éliminés. “Ces jeunes dirigeants sont ceux qui font bouger les lignes qui, par leur enthousiasme et leur dynamisme, entraînent tout un continent sur la voie du succès et de la réussite”, souligne Pascal Lorot, président de l’Institut Choiseul.


M. R.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER