Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Le verdict est attendu pour le 2 février prochain

6 mois de prison ferme requis contre Mustapha Bendjema

© D. R.

Le procureur de la République près le tribunal de première instance d’Annaba a requis, hier, une peine de 6 mois de prison ferme assortie d’une amende de 50 000 DA à l’encontre du journaliste Mustapha Bendjema poursuivi pour “incitation et participation à attroupement non armé” et “entrave à un candidat dans le cadre de sa campagne électorale”.

Le verdict est attendu pour le 2 février prochain. Attendu depuis plus d’un mois, durant lequel le journaliste a été soumis à un contraignant contrôle judiciaire et à une interdiction de sortie du territoire national (ISTN), ce procès a eu lieu en présence de la famille et de quelques proches de Mustapha Bendjema.

Cela alors que de nombreuses personnes, des figures connues du hirak, pour la plupart, venues soutenir notre confrère, attendaient à une dizaine de mètres du siège du tribunal. Il est à signaler qu’une dizaine d’avocats, dont trois venus d’Alger et de Béjaïa, tous constitués  bénévolement, ont assuré la défense du prévenu lors de l’audience.                 
 

A. Allia



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER