Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Neige, pluie et vague de froid sur plusieurs régions du pays

6 morts et 10 blessés dénombrés

Sur certains tronçons routiers, la circulation automobile était quasiment paralysée. © Archives/Liberté

Le bilan des intempéries de ces dernières 48 heures fait ressortir, outre le décès de plusieurs personnes, des routes coupées, des pannes d’électricité, des vols annulés et des populations complètement isolées par les abondantes chutes de neige.

Des morts, des blessés, des accidents de la route, des axes routiers coupés à la circulation automobile, des régions entières isolées par les chutes de neige, des vols annulés… tel est le premier bilan des intempéries à travers le pays  ces trois derniers jours. Ainsi, la région de Sétif a vécu un week-end froid et glacial où le mercure est descendu jusqu'à -2 degrés en sus de la neige qui s’est abattue sur les différentes régions de la wilaya dépassant les 700 mètres. À l’aéroport du 8-Mai-1945 de Sétif, l’ingénieur du centre de météorologie, Moubani Azzedine, a indiqué à Liberté que l’épaisseur de la neige a atteint 7 centimètres au niveau de l’aéroport. Par ailleurs, nous avons appris que dans plusieurs régions de la wilaya, la poudreuse a atteint 15 à 20 centimètres, comme à Ouricia, à Aïn Abessa, et 30 à 40 centimètres dans les régions montagneuses de l’extrême nord de la wilaya, à l’instar de Babor, d’Oued El-Berd, d’Aït Nawal Mzada et de Bousselam. Les éléments de la Protection civile ont enregistré 150 interventions durant les dernières 72 heures et déploré le décès de deux personnes respectivement une quinquagénaire électrocutée à la cité du 20-Août-1955 (1000-Logements) au centre-ville, et un jeune homme souffrant d’un traumatisme crânien après sa chute d’un camion à Mezloug. Pas moins de 80 évacuations vers les structures sanitaires de la wilaya ont aussi été signalées, ainsi que des cas d’asphyxie au monoxyde de carbone faisant 8 victimes sauvées in extremis. Par ailleurs, au nord de la wilaya où l’épaisseur de la neige a atteint plus de 40 centimètres à Dellaga et 30 centimètres au chef-lieu de la commune, le pire a été évité grâce aux efforts conjugués de l’APC de Beni Ourthilène et des privés. Hier matin, le P/APC Mourad Ghellache nous a indiqué que tous les axes routiers étaient ouverts à la circulation grâce au déploiement de plusieurs engins du parc communal et des privés aux quatre coins de la commune et même à l’extérieur pour ouvrir plusieurs axes routiers importants dont le tronçon reliant Sétif à Bordj Bou-Arréridj et la RN74 reliant Béjaïa à Sétif.

Carambolage à Bouira
Une quantité importante de sel a été utilisée dans la nuit de jeudi à vendredi. Pour la cellule de communication du groupement de la Gendarmerie nationale, seulement la RN103 et la RN74 reliant Sétif à Béjaïa, la RN75 reliant Sétif à Béjaïa via Aït Nwal Mzada étaient fermées durant la matinée d’hier. Cependant, les chemins de wilaya 45,118 et 4 étaient fermés à la circulation. Plusieurs régions du nord de la wilaya de Sétif, à l’instar de Babor, Aïn El-Kébira, Amoucha, étaient plongées dans le noir. En effet, selon le P/APC de Serdj El-Ghoul, plusieurs cités sont restées sans électricité depuis jeudi à 16h. À Bouira, un carambolage impliquant huit voitures touristiques et deux poids lourds s’est produit dans la nuit de vendredi à samedi sur l'autoroute Est-ouest reliant Bouira à Lakhdaria et plus précisément à proximité du tunnel de Bouzegza, et qui a fait dix blessés, dont trois dans un état jugé grave, a-t-on appris de sources hospitalières. Cet accident a eu lieu vers 23h, lorsque l’un des semi-remorques a perdu l'usage de ses freins et a percuté de plein fouet les autres véhicules. Les victimes ont immédiatement été transportées vers l’hôpital de Lakhdaria, où elles ont été admises au service des soins intensifs. Selon les premiers éléments de l’enquête diligentée par les services de la Gendarmerie nationale, les mauvaises conditions climatiques et le non-respect du code de la route sont à l'origine de ce drame. Par ailleurs, ces chutes de neige ont occasionné de nombreuses perturbations de la circulation. Ainsi, les divers de cols de la wilaya, à l’instar de Tirourda, (RN15), de Dirah (RN8), de Dechmia (RN62) et de Tizi N’kouilal (RN30),  ont également été fermés à la circulation pour cause d'amoncellement de neige. Outre les axes précédemment mentionnés, d’autres tronçons tels qu’Aït Laâziz, village de Bouras, Taghzout-Merkala et l’axe Maâmoura-Ridane ont connu une circulation jugée difficile. L’autoroute Est-Ouest a été partiellement fermée à la circulation dans la descente de Djebahia, où l’épaisseur de la neige a atteint 25 cm à certains endroits. Tandis qu’à Bordj Bou-Arréridj, la neige a isolé plusieurs villages. En effet, des chutes abondantes ont compliqué la circulation au centre-ville et dans plusieurs communes. Les axes routiers de la région sont pratiquement fermés ou difficilement praticables. Tous les chemins communaux sont quasiment paralysés depuis plusieurs heures. L'autoroute Est-Ouest est difficilement praticable dans la localité de Zenouna, dans la commune d'El-Achir. La RN76 entre Zemoura et Guenzet, la RN106 au niveau de Theniet Nasr, la RN103 entre Khelil et Bir Kasdali, le CW42 au sud de Ghaïlassa et Tegueliait, le CW43 entre Thenit Nacer et Djaâfra, le CW44 qui relie Djaâfra à Ouled Dahmane, le CW42S Ghaïlassa-Tagueliait, le CW41 entre Bendaoud et Mesdour ont été fermés durant la matinée d’hier. Cette situation a causé l'isolement de plusieurs villages et hameaux de la région. À Médéa, une jeune fille âgée de 19 ans a trouvé la mort, hier samedi à 11h50, à la fraction Mafour dans la commune de Bouskène intoxiquée par le monoxyde de carbone, a-t-on-appris auprès de la Protection civile. De nombreux automobilistes ont été piégés par la neige durant la nuit et la matinée de vendredi. À Constantine, plusieurs axes routiers névralgiques de la wilaya, à l'instar du contournement du tunnel de Djebel Ouahch, où la circulation a été interdite durant la matinée d’hier aux poids lourds seulement, ont, néanmoins, été touchés par des perturbations du trafic. Les efforts déployés par les services de la Protection civile, en coordination avec les services des communes, des travaux publics, de la gendarmerie nationale et de la sureté de wilaya, ont permis, en effet, la réouverture rapide de plusieurs axes routiers et routes nationales recouverts de minces couches de neige, à l'instar de la RN79 menant vers la commune d’Aïn Smara, la RN20 à l'entrée de la daïra d’Aïn Abid, ainsi que la RN3 dans la commune de Zighoud-Youcef. De son côté, Air Algérie a annoncé, hier samedi, que six vols à destination de Constantine ont été annulés en raison de l’amoncellement de la neige sur les pistes de l'aéroport Mohamed-Boudiaf.
À Béjaïa, les fortes précipitations et les chutes de neige enregistrées durant le week-end ont entraîné le blocage de plusieurs axes routiers et ont fortement perturbé la circulation automobile.

Des vols annulés
Si la mobilisation des services de la DTP, de la Protection civile et des ouvriers municipaux a permis la réouverture de plusieurs routes, hier en début d’après-midi, plusieurs chemins de wilaya sont restés bloqués. Selon le bilan établi, hier, par la Direction des travaux publics, le CW56 reliant Ifri-Ouzellaguene à Tizi Ouzou est resté bloqué au niveau du col de Chréa, de même que le CW159 entre Ouzellaguene et Chellata et le CW6 reliant Tala Aâta aux limites de la wilaya de Sétif. Même chose pour le CW19 et le CW20 entre Tagouba et Idhoumam, fermés à la frontière de la wilaya de Sétif. Selon les indications de la même source, la neige, qui a atteint les 25 cm par endroits, a obstrué également le CW15 à Anssiwene (Timezrit) et le CW15-Annexe entre Tizi N’berber et Ighil Wiss à la limite de la wilaya de Sétif. Par ailleurs, la RN 26-A est toujours fermée au col de Chellata où d’importantes chutes de neige ont été enregistrées. Enfin à Tizi Ouzou, un homme de 47 ans est décédé durant la soirée du vendredi après avoir été emporté par les crues d’un oued non loin du chemin de wilaya 128 reliant Draâ Ben-Khedda à Boghni, a-t-on appris, hier, dans un communiqué de la Protection civile. L’homme était à bord d'un véhicule coincé dans un chemin de chantier situé dans un oued traversant la localité de Tadmaït. Quelques heures auparavant, un autre homme, âgé de 62 ans, a également perdu la vie après que son véhicule a dérapé sur la RN12, à Tawint Oulakhrif, dans la localité de Tizi Rached. Un autre accident a été enregistré la veille sur la route de Betrouna, sur le cw147, qui a causé la mort d’une femme âgée entre 20 et 25 ans et des blessures graves à une autre personne.       


Correspondants

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER