Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Skikda sera sa première étape

A la découverte des requins du bassin algérien

©D.R.

La première étape de l'Expédition grands requins du bassin algérien (impliquant des algériens et étranger) se tiendra du 14 au 20 juin prochain à Skikda, rapporte un communiqué de presse des organisateurs. « Les explorateurs relèveront le challenge d'approcher les requins de la côte qui, contrairement à ce que l'on croit, vivent paisiblement et depuis toujours sur nos côtes », comme indiqué dans le même communiqué.

L’événement est organisé par le centre national de recherche et de développement de la pêche et de l'aquaculture (CNRDPA), et l'école nationale supérieure des sciences de la mer et de l'aménagement du littoral (ENSSMAL). Les organisateurs de cette expédition visent à poursuivre l’étude des grands requins du bassin algérien, démarré en mars dernier. Ils aspirent également, à travers ce projet de démystifier l’image surfaite des requins que « l'on doit à Hollywood, et qui démontre à travers ses films et documentaires, dans lesquels il nage paisiblement aux cotés de grands requins blancs, que cet animal en plus d'être vital pour l'équilibre de notre écosystème », ont-ils souligné.
 
Durant sept jours, des conférences scientifiques, de rencontres avec les pécheurs locaux en présence de François Sarano, explorateur international et ancien chef d'expédition du Commandant Cousteau. Elle sera marquée également par la présence de Véronique Sarano, de l'association française LONGITUDE 181, elle est aussi ancienne conseillère scientifique de « La Calypso », et Mendil Hamza, doctorant, et le spécialiste national des requins, le Pr Hemida Farid.

Néanmoins, cette expédition permettra d’ « obtenir les premières images sous-marines des squales dans les eaux algériennes », ont promis les organisateurs, sous la coupe du Dr. Emir Berkane, et François Sarano.

Imène AMOKRANE

@ImeneAmokrane

Publié dans : Requins,Bassin algérien

ARTICLES CONNEXES

  • Sensibilisation sur les impacts de la non préservation de la faune marine
    Démystifier l'image des requins

    Plusieurs explorateurs marins, spécialistes de la pêche et universitaires, se sont réunis à Alger les 3 et 4 mars pour assister aux journées d’étude sur les grands requins du bassin algérien.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
muhand le 12/06/2015 à 18h08

Moi qui étais pêcheur dans ma jeunesse je sais que les seuls requins que je prenais avec mes palangres étaient de petites roussettes et de beaux chiens de mer, par contre les requins, les seuls vrais requins sont au pouvoir à Alger. De mémoire, je cite Boualem Sensal '' si on jetait en mer tous ces gens qui nous gouvernent, les requins fuiraient''.

Commentaires
1 réactions