Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Communiqué du Groupe Cevital

à Messieurs les décideurs

 Le blocage du projet de trituration de Cevital à Béjaïa vient de dépasser la barre des 700 jours.
Nous vous avons alertés à maintes reprises sur cet acte de sabotage caractérisé de l’économie de notre pays, mais sans jamais recevoir de réponse de votre part.
En cette période électorale, vous multipliez les déclarations appelant, au nom d’une certaine continuité, à la nécessité de développer et de diversifier notre économie. Il se trouve que, jusqu’à présent, il a été plutôt question de blocages et d’entraves à cette diversification.
Qu’attendez-vous donc pour libérer ce projet, censé créer plus de 100 000 emplois directs et indirects, en plus de faire passer l’Algérie du stade d’importateur au stade d’exportateur d’huiles brutes et de tourteaux de soja, qui coûtent actuellement à notre pays
1,5 milliard de dollars par an ?
Votre continuité est-elle celle de la continuité dans le sabotage de notre pays au profit d’une poignée d’individus prêts à sacrifier l’avenir de nos enfants pour sauvegarder des intérêts particuliers mal acquis ?
Cevital est une entreprise citoyenne qui forme les jeunes et crée des emplois et des richesses partout en Algérie. Pourquoi l’en empêchez-vous ? Pourquoi vous dressez-vous contre les aspirations légitimes de notre jeunesse à un emploi et à un avenir décents ?
Hier, nos jeunes tombaient au champ d’honneur pour libérer notre pays ; aujourd’hui, ils meurent en Méditerranée pour le fuir ! Cela ne vous suffit-il pas pour écouter enfin l’appel du peuple ?


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER