Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Le lancement a été effectué hier à Baba HaSSEn et à Douéra

AADL 2 : 12 500 logements pour Alger

Noureddine Bedoui, Abdelwahid Temmar et Abdelkader Zoukh en visite de travail, hier, à Baba Hassen et à Douéra. ©APS

Le premier chantier est confié à la société turque Atlas alors que les trois autres seront réalisés par l'entreprise chinoise CSCEC dans un délai de 30 mois.

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, veut accélérer la cadence des réalisations de logements afin de concrétiser le programme de 1,6 million d’unités promis par le président de la République d’ici à 2019. Il s’est penché hier sur la formule location-vente gérée par l’AADL. M. Temmar se fait un devoir de lancer les chantiers identifiés mais qui n’ont pas encore démarré. À travers cette décision, il compte mettre tous les atouts de son côté pour pouvoir être au rendez-vous dans les deux ans à venir. À son installation à la tête du département au mois d’août dernier, il a recensé quelque 87 000 logements non encore lancés. Un mois plus tard, il a procédé, selon lui, au lancement de 10 000 unités. Ce qui a fait baisser le nombre à 75 000 unités. À fin octobre, 20 000 autres ont été lancées. À cette date, il ne restait que 55 000 unités. “C’est dire le rythme accéléré insufflé à la construction du programme AADL”, a indiqué hier le ministre lors de sa visite d’inspection dans les communes de Baba Hassen et Douéra. “Le président nous a instruit de tenir nos promesses. Il n’y a aucun dysfonctionnement et tout le programme tracé par l’AADL sera réalisé”, promet-t-il. Le projet de loi de finances 2018 confirme, relève-t-il, l’engagement de l’État à financer 120 000 logements de type location-vente. Preuve en est, sur les 350 000 unités projetées, 150 000 seront attribuées à la capitale. Dans ce cadre, le ministère réserve quelque 12 500 unités pour Alger où il est enregistré une forte demande. Ce lot a été lancé officiellement hier sur 4 sites. Deux sont situés à Baba Hassen à savoir deux projets respectivement de de 2 400 et de 3 000 unités. Les deux autres sites sont programmés à Douéra : l’un est de 3 746 unités et le deuxième englobe 3 254 unités. Le premier chantier est confié à la société turque Atlas alors que les trois autres seront réalisés par  l'entreprise chinoise CSCEC dans un délai de 30 mois. Ce sont autant de logements destinés aux souscripteurs de 2013. Mieux, pour l’exercice 2018, Alger sera dotée de 20 000 logements afin de satisfaire les souscripteurs qui ont en leur possession un ordre de versement. Jusqu’à septembre, il a été réceptionné 42 000 logements à l’échelle nationale. À ce quota s’ajouteront 40 000 autres unités d’ici à la fin de l’année en cours. Les statistiques de l’AADL précisent que 231 369 autres sont en cours de réalisation. “Ce que nous réceptionnerons vers la fin de l’année 2017 égalera ce qui a été réceptionné par le passé”, commente-t-il. Une chose est certaine, la wilaya d’Alger mettra à terme à la disposition de l’AADL les assiettes foncières nécessaires pour le lancement de
20 000 logements voire plus, souligne le ministre. Au cours des présentations des projets, Abdelwahid Temmar, a insisté sur la réception des cités intégrées, édifiées avec toutes les commodités et autres équipements tels que les écoles, les centres de santé… avant la livraison des logements aux souscripteurs. Il a également exhorté les dirigeants des entreprises réalisatrices de respecter les délais impartis pour la construction de ces cités.

B. Khris


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
Brahms le 10/11/2017 à 16h21

Il y a trop de bétons partout. Il faut construire proprement avec du style. Des constructions à la va vite ce n'est pas. Il faut aussi faire des services publics, banque, commerce de proximité, bureaux de poste sinon la plupart de ces citoyens vont tous faire l'entonnoir (embouteillages) sur Alger.

Commentaires
1 réactions