Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Demandes de visa pour la France

Alger en première place à l’échelle mondiale

Siège de TLS-Contact d’Oran. © D.R

Une nouvelle structure de réception des dossiers de visa a été inaugurée à Oran. Désormais,ce sont une centaine de personnes contre 70 précédemment, qui traiteront quelque 1 000 dossiers/jour.

Le nouveau centre de TLS-Contact d’Oran est opérationnel depuis quelques jours avec, de nouveau, un afflux quotidien de demandeurs de visa pour la France, au point qu’il a été enregistré une augmentation de 140% de demandes de visa entre 2012 et 2017. Des chiffres donnés par le consul général de France à Oran, Christophe Jean, jeudi après-midi, lors d’une visite organisée, pour la presse, au niveau des nouveaux locaux de TLS.
Et par les chiffres, nous apprendrons surtout qu’en termes de demandes de visa pour la France, Alger se classe au premier rang à l’échelle mondiale, Oran occupe la 6e place et Annaba la 7e. La nouvelle adresse de TLS à Oran, à proximité de l’établissement de santé régional de la Sûreté nationale et de l’EHU 1er-Novembre, répond aux “standards internationaux d’accueil et de bonnes conditions pour les demandeurs”, a indiqué la directrice de TLS-Contact Algérie, soit en tout, 3 000 m2, dont tout le rez-de-chaussée dédié à la prise en charge des demandeurs et du traitement de leurs dossiers. La nouvelle structure, où les conditions de sécurité sont toujours aussi strictes, a permis, dans la foulée, d’augmenter le nombre de guichets pour traiter les dossiers, passant à 27, et des aménagements pour les personnes à mobilité réduite. Désormais, ce sont une centaine de personnes, contre 70 précédemment, qui travaillent au centre d’Oran. Ce seront en tout quelque 1 000 dossiers par jour qui passeront par le centre de TLS. Mais l’épineux et ô combien lourd problème d’accès au site de TLS-Contact pour la prise des RDV  reste entier, et pour le consul général, c’est une situation qui est liée “aux problèmes de connexion” et au flux très important de personnes s’y connectant. Concernant l’octroi des visas (court ou long séjour), nos interlocuteurs précisent qu’il s’agit en l’état de “l’application des critères qui sont ceux de Schengen” et au cas par cas selon les pièces fournies. La nouvelle disposition de paiement des frais pour les RDV se fera prochainement via des virements postaux, et c’est là une démarche “pour éviter les problèmes des RDV qui ne sont pas respectés ou annulés”, a-t-il encore expliqué. Le diplomate français a indiqué que l’exiguïté des anciens locaux de TLS, situés au centre-ville d’Oran, a rendu nécessaire l’aménagement de nouveaux qui assurent de meilleures conditions de prise en charge du nombre de demandeurs de plus en plus croissant. Le consul a également expliqué les nouvelles dispositions prises concernant le paiement à l’avance des frais de rendez-vous avant la confirmation de la date choisie. Nous espérons que ce paiement des frais de rendez-vous dissuadera les personnes qui retenaient plusieurs dates à la fois sans pouvoir les utiliser, réduisant les chances aux autres demandeurs d’accéder à ces dates proposées, a-t-il ajouté. Il a également assuré que l’opérateur TLS n’est qu’un prestataire de services. Ses agents sont chargés de vérifier la constitution des dossiers des demandeurs et leur conformité par rapport aux pièces exigées. Les services consulaires sont les seuls à traiter les dossiers et à décider l’octroi du visa ou le rejet du dossier, a-t-il assuré. En matière de relation économique, le diplomate français rappellera que dans la région, les deux projets phares sont ceux de Renault et de Peugeot, symbolisant les relations bilatérales, soulignant, lui aussi, que les Jeux méditerranéens de 2021 sont une bonne opportunité pour la ville d’Oran.


D. LOUKIL

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
Brahms le 08/04/2018 à 10h35

Visa à quoi bon ? Travaillez plutôt votre pays. En France, il n'y a que des déficits publics (- 2700 milliards d'euros de dettes) + 43 % d'impôts à payer.

Commentaires
1 réactions