Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Le ministre de l’industrie, Youcef Yousfi, hier à Sétif

Appel à produire des ordinateurs à moindre coût

Le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, a, lors d’une visite de travail et d’inspection effectuée hier au complexe Iris de Sétif, appelé les industriels et les investisseurs dans le domaine de l’électronique à produire des micro-ordinateurs qui seront destinés aux apprenants dans les différents paliers de l’enseignement, à savoir le primaire, le moyen et le secondaire ainsi que les stagiaires de la formation professionnelle. “Faites-nous des propositions de bons produits avec un rapport qualité-prix qui soit à la portée des élèves. Vous avez un marché de dix millions d’élèves. C’est une stratégie nationale et nous sommes là pour vous aider et vous assister. Ce message est adressé à Iris et à tous les investisseurs dans le domaine de l’électronique”, dira le ministre dans un point de presse animé au nouveau complexe de pneumatiques sis dans la zone industrielle de Sétif.
Et de renchérir : “Essayez d’usiner des ordinateurs à moindre coût et de bonne qualité adaptés au niveau des élèves. Mieux encore, dans les établissements scolaires, même les tableaux doivent être intelligents.”
L’hôte de Sétif a indiqué que le taux d’intégration des différents produits va crescendo tout en mettant l’accent sur l’industrie automobile.
Il rappelle, pour la énième fois, que l’industrie automobile est une industrie jeune et l’intégration se fera au fur et à mesure. Il a souligné par ailleurs que les produits algériens sont des produits de bonne qualité et compétitifs et qu’il est du devoir de l’État d’accompagner les investisseurs pour exporter. M. Yousfi a aussi appelé à créer des centres de formation au niveau des zones industrielles, dont la mission doit être la formation de qualité des stagiaires et des techniciens tout en les intégrant dans le monde du travail. Il a même proposé de créer un centre de formation en électronique entre les industriels des wilayas de Bordj Bou-Arréridj et Sétif, deux wilayas spécialisées dans ce domaine.
Au complexe de pneumatiques qui entrera en exploitation au plus tard en mars, et qui produira lors de la première année pas moins de 2 millions de pneus pour véhicules légers, le ministre qui a rappelé que cette industrie est la première au niveau du pays et la troisième en Afrique, a affiché sa stupéfaction quant à la technologie utilisée. De son côté, le patron d’Iris, M. Guidoum, a, lors de la visite de son nouveau complexe électronique TV et IT Mobile, indiqué que les produits de la marque Iris, créée en 2004, et qui emploie près de 4 000 travailleurs, n’ont rien à envier à ceux de l’étranger.
Il a, par ailleurs, rappelé le lancement en 2017 de la première TV android en Algérie. En 2018, Iris a lancé des smartphones Big Battery.


FAOUZI SENOUSSAOUI

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER