Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 306 nouveaux cas de Covid-19 durant les dernières 24 heures, portant le nombre des cas confirmés à 57332
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Les représentants de la société civile lancent une initiative de sortie de crise

Appel à un dialogue “franc” avec l’institution militaire


Les participants à la rencontre de concertation de la société civile pour une sortie de crise politique, tenue ce samedi, ont lancé hier un appel à l’institution militaire à “ouvrir un dialogue franc avec les représentants de la société civile et la classe politique afin de trouver une solution politique consensuelle” et qui “réponde aux aspirations du peuple dans les meilleurs délais”. Les participants à la rencontre initiée par la Confédération des syndicats autonomes (CSA) ont également annoncé, dans un communiqué rendu public hier, leur “rejet catégorique de la décision de tenir et d’organiser une élection présidentielle le 4 juillet” et insisté sur “le départ des symboles du régime actuel en réponse aux revendications populaires”. Aussi, ils ont mis l’accent sur “le rôle de l’Armée nationale populaire dans la préservation de la stabilité du pays d’assurer la défense et la sécurité de son peuple”. Et ce, avant d’appeler à “la levée de siège et l’arrêt des restrictions sur le mouvement populaire et les espaces publics”. En abordant les prochaines étapes de cette dynamique, les signataires du communiqué ont fait état de leur volonté de s’ouvrir et d’élargir le cercle de concertation avec les associations et les organisations nationales concernées afin d’aboutir à “une plateforme consensuelle d’une initiative rassembleuse”, qui permet de concrétiser les revendications du mouvement populaire pacifique. Et enfin, les participants ont convenu d’une deuxième rencontre de concertation, le 25 mai prochain, afin de permettre à toutes les parties d’élaborer leurs propositions et de garantir l’aboutissement à une initiative commune, contribuant à la sortie de la crise actuelle du pays. Cette nouvelle rencontre est destinée à “élargir le dialogue à d’autres associations et organisations nationales qui n’ont pas encore rejoint l’initiative”.  

AMAR R.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER