Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Ali Laskri Clôture l’université d’été du FFS

Appel aux jeunes à s’impliquer en politique

Ali Laskri, membre de l’instance présidentielle du FFS. ©Louiza/Liberté

“Soyez les artisans du changement de régime !”, a lancé le membre de l’instance présidentielle du parti.

Dans un discours de clôture prononcé hier après-midi devant les participants à l’université d’été du parti, tenue les 30, 31 août et 1er septembre 2018, au camp de toile Anissa Tour de Souk El-Tenine (wilaya de Béjaïa), Ali Laskri, membre de l’instance présidentielle du Front des forces socialistes (FFS), a lancé un appel aux jeunes pour s’impliquer davantage dans le combat démocratique afin de “mettre fin à ce système qui vous marginalise et qui ne vous offre aucune perspective d’amélioration”. “Soyez les artisans du changement de régime !”, a-t-il martelé sous les ovations de l’assistance. Après leur avoir rappelé les “carences” qu’ils ont subies du système éducatif au point que “des centaines de milliers d’entre vous ont été exclus de l’école ou de l’université, sans diplôme et sans possibilité de réinsertion par la formation”, M. Laskri lancera à l’adresse des jeunes présents à cet événement politique : “Vous êtes les premières victimes du chômage, la moitié d’entre vous, y compris les diplômés, se trouvent aujourd’hui sans emploi.” Et d’ajouter : “L’exil, la harga, la hogra, la drogue, le suicide, la criminalité, l’émeute sont les réactions de beaucoup de jeunes à cette situation.” Néanmoins, pour ce responsable du FFS, il existe une autre voie pour sortir de ce “cauchemar”, celle de s’engager dans les luttes pacifiques pour imposer un changement démocratique. “Transformez en action politique cette haine du pouvoir responsable de tous vos maux. Adhérez aux forces politiques démocratiques d’opposition et aux mouvements sociaux autonomes”, a-t-il plaidé en s’adressant toujours aux jeunes. Pour l’orateur, s’engager ne veut pas dire forcément adhérer à un parti, car, selon lui, “on peut aussi rejoindre les syndicats estudiantins autonomes, les sections locales des syndicats indépendants, activer dans des associations non gouvernementales et en créer d’autres dans tous les secteurs possibles, investir les quartiers, les villages et les réseaux sociaux par toutes sortes d’initiatives citoyennes (sociales, culturelles, environnementales). C’est comme cela que vous assumerez votre responsabilité historique”.
À ce titre, il exhortera les jeunes à imposer leur propre agenda politique et leurs choix d’avenir, “comme l’ont fait le défunt Hocine Aït Ahmed et ses camarades à partir des années 1940 alors qu’ils n’avaient qu’une vingtaine d’années en moyenne”. Selon lui, le projet que prône le FFS vise à “contribuer à la sauvegarde de l’Algérie”, “permettre à notre pays de sortir de la crise multidimensionnelle qui menace sa cohésion sociale et son unité territoriale” et “instaurer un État de droit démocratique et social”.
Par ailleurs, M. Laskri insistera sur la nécessité de “démocratiser le pays” pour “honorer le sacrifice des générations qui ont conduit à la libération du pays”. “C’est à votre génération que revient la responsabilité de poursuivre ce combat pacifiquement pour instaurer un État de droit démocratique et social selon la Déclaration du 1er Novembre et de la Plateforme de la Soummam”, a-t-il conclu.

Kamel Ouhnia


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER