Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Administration de Boumerdès

Après les manifestations, place à la grève

Le mouvement de contestation contre le prolongement du règne de Bouteflika et pour le départ du système s’apprête à accélérer la cadence face à un pouvoir qui persiste dans sa fuite en avant. En effet, hier, les fonctionnaires de plusieurs APC de la wilaya Boumerdès ont entamé un mouvement de grève qui se poursuivra jusqu’à jeudi. Cette grève des communaux est synonyme d’un durcissement du mouvement de contestation. À Bordj Menaïel, outre les agents de l’APC, les agents de la daïra ont également refusé de rejoindre leurs bureaux. À Si Mustapha, à Ammal, à Beni Amrane, à Thenia, les communaux n’ont pas hésité à répondre à l’appel à la grève. À Naciria, les fonctionnaires de l’APC ont non seulement observé la grève, mais ils se sont également déplacés à Alger où ils ont rejoint certains de leurs confrères venus de plusieurs APC manifester devant la Grande-Poste. Par ailleurs, les employés de la formation professionnelle ont participé à une marche pacifique qui a sillonné la ville de Boumerdès. À noter qu’un appel à la grève générale dans les administrations, à partir d’aujourd’hui, est très partagé sur les réseaux sociaux et risque de paralyser toute la wilaya.


N. OUHIB

 

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER