Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Importation de véhicules

Baisse de près de 8% à fin avril 2017

La chute des importations de véhicules se poursuit en Algérie. Selon les chiffres des douanes, communiqués hier via l’agence officielle, la facture d’importation des véhicules de tourisme s’est établie à 422,53 millions de dollars durant les quatre premiers mois de l'année 2017, contre 458,6 millions de dollars sur la même  période de l'année 2016, soit une baisse de 7,87%. Quant aux véhicules de transport de personnes et de marchandises (classés dans le groupe des biens d’équipement), leur facture d’importation s'est chiffrée à 190,7 millions de dollars contre 254,31 millions de dollars, en  recul de 25,02% entre les deux périodes de comparaison. Concernant les parties et accessoires des véhicules automobiles (classés en biens de consommation non alimentaires), leurs factures d`importation ont atteint 126,22 millions de dollars contre 133,61 millions de dollars, soit  une baisse de 5,53%.
Pour les pneumatiques neufs en caoutchouc, ils ont été importés pour un montant de 42,25 millions de dollars contre 42,7 millions de dollars, soit une baisse de 1,01%.
Il convient de rappeler que sur l’année 2016, le contingent quantitatif d’importation des véhicules de tourisme a été fixé à 98 374 unités dans le cadre des licences d’importation.
La facture d’importation des véhicules de tourisme avait coûté près de 1,3 milliard de dollars en 2016 contre 2,04 milliards de dollars en 2015, soit une baisse de 36,61%.
Cette chute des importations continue de véhicules conjuguée à la rareté des véhicules produits localement permet au marché d’occasion de connaître un essor et une flambée des prix sans précédent, au grand dam du citoyen. Une situation qui risque de perdurer puisque au cinquième mois de cette année 2017, le marché attend toujours les quotas d'importation de véhicules neufs de cette année.

Saïd Smati


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER