Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Rentrée scolaire 2018-2019

Benghabrit dénonce les tentatives de déstabilisation

La ministre de l'Éducation nationale, Nouria  Benghabrit, a dénoncé, hier, les tentatives de  déstabilisation du secteur de l’éducation nationale, en accusant des “voix” qu’elle n’a pas nommées, de semer le doute avant même le début de l'année scolaire. Présidant les ateliers de formation au profit des secrétaires généraux des Directions de l'éducation de wilaya,
Mme Benghabrit a, en effet, relevé qu'il existe “des voix qui s'élèvent ici et là pour tenter de déstabiliser le secteur et semer le doute avant même le début de l'année scolaire”. Elle a souligné, en outre, que l'établissement éducatif “demeurera debout pour dispenser le savoir à 9 millions d'élèves et veiller à l'émancipation de leur personnalité dans un climat empreint de calme et de sérénité à travers la mobilisation de tous les moyens disponibles afin de préserver leurs droits face à un monde impitoyable”. La première responsable du secteur de l'éducation a réaffirmé durant cette rencontre que “cette rentrée scolaire, et contrairement aux précédentes, s'inscrit dans un contexte particulier et doit intervenir à la date fixée dans l'intérêt des générations montantes”. S’adressant aux secrétaires généraux, Nouria Benghabrit a particulièrement insisté sur l'impératif de veiller à l'application de toutes les instructions et orientations de l'administration centrale, notamment celles liées aux règles d'hygiène et de sécurité pour la réussite de la nouvelle rentrée scolaire 2018-2019.
La ministre a relevé que la gestion administrative du secteur au niveau local “fait souvent l'objet de critiques et ne reflète pas les efforts consentis pour la concrétisation d'une gestion efficace, rationnelle et impartiale” vu que la conjoncture économique du pays “impose de recourir à des méthodes de gestion devant répondre aux impératifs de rationalité et d'efficacité”.              

   
A. R.
amar.rafa@liberte-algerie.com

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER