Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Prise en charge de la question Migratoire

Benhabyles appelle à la mobilisation internationale

La présidente du Croissant-Rouge algérien (CRA), Saïda Benhabyles, a appelé, hier, à la mobilisation des organisations internationales et régionales afin d'entreprendre des actions communes pour la prise en charge de la question migratoire en vue d’éviter les tragédies humanitaires. S’exprimant en marge d’une cérémonie de remise d'un don octroyé par la Chine au CRA, la présidente du Croissant-Rouge algérien a indiqué que cette proposition avait été déjà faite au président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Peter Maurer, lors de sa visite en Algérie en 2015, afin de “sensibiliser les principales organisations humanitaires internationales et régionales pour entreprendre des actions communes afin d’éviter des tragédies humanitaires engendrées par des interventions  militaires étrangères”. “Nous ne pouvons pas rester les bras croisés et dans l’expectative face aux drames et aux conséquences des interventions militaires des puissances dans certaines régions. Si nous étions déjà mobilisés et bien organisés, il n’y aurait pas eu aujourd’hui cette crise migratoire que nous n’avons jamais connue auparavant”, a tenu à souligner Mme Benhabyles, dénonçant les derniers rapports des ONG traitant de la politique de l’Algérie à l’égard  des migrants séjournant sur son territoire. “Nous défions toutes ces ONG qui nous critiquent de nous citer un autre pays qui traite les migrants mieux comme le nôtre”, a
t-elle lancé tout en rappelant que “les autorités algériennes avaient mobilisé tous les services de santé et les structures d'accueil pour une prise en charge des migrants dans de meilleures conditions”. Ainsi, la présidente du CRA a invité les ONG à “accuser et à incriminer plutôt les parties qui avaient été à l’origine de cette tragédie humaine”. Mme Benhabyles a souligné dans ce sillage que “l’Algérie fait face, aujourd’hui, à la crise migratoire engendrée par l’intervention de l'Otan en Libye”, dénonçant “toutes ces allégations infondées quant à de mauvais traitements qu’Alger infligerait aux migrants, particulièrement lors des opérations de rapatriement”.


R. N.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER