Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Elle y est présente depuis le 22 janvier 2015

Berbère Télévision cesse d’émettre au Canada

 Berbère Télévision a cessé d’émettre sous le ciel canadien. L’information a été confirmée par le fondateur de Berbère Télévision et le câblodiffuseur canadien Bell. Le manque d’abonnés, conjugué au coût élevé du transport du signal depuis Paris jusqu’à Toronto, a fait que la pression a été terrible sur Berbère Télévision.
Celle-ci, qui devait faire face également aux frais exigés par le partenaire local, en l’occurrence le câblodiffuseur Bell, ainsi que le coût du transcodage, a dû financer le projet sur fonds propres. Beaucoup de membres de la communauté nord-africaine, kabyles notamment, ont recouru aux démos pour contourner l’abonnement à BRTV. “Le piratage, un mal endémique qui touche les activités de création, nous porte préjudice directement, ainsi qu’à d’autres opérateurs”, se désole Mohamed Saâdi, dirigeant de Berbère Télévision.
M. Saâdi dit travailler fort pour un retour rapide du média amazigh de l’autre côté de l’Atlantique. Des négociations sont en cours pour la distribution de Berbère Télévision avec “une autre technologie plus accessible et plus disponible”. Le retour de Berbère Télévision au Canada est donc une question de temps. “Ça ne saurait tarder”, nous dit-on. À son lancement au Canada en janvier 2015, Berbère Télévision avait annoncé une plateforme OTT (over the top) pour distribuer le contenu de Berbère Télévision partout dans le monde. Une plateforme compatible avec les technologies iOS et Android.  Pour sa part, la télévision kabyle TQ5 a du mal à démarrer à plein régime. Lancée en janvier 2018, TQ5 fera le point sur ses activités, ce dimanche, lors d’une conférence de presse de ses fondateurs. Ces derniers auront ainsi l’occasion de revenir sur les difficultés rencontrées, le système d’actionnariat adopté et le plan de développement du média lourd à moyen et long termes.
La chaîne satellitaire kabyle a entamé, depuis le 20 avril 2018, la diffusion de ses programmes sur la plateforme VOD (video on demand, en anglais) et streaming. Les responsables de TQ5 promettent de dire tout sur ce “projet ambitieux” sur lequel on en saura davantage, ce dimanche.


Y. A.   


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER