Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Exportations algériennes vers la Tunisie

Bonne moisson sur les sept premiers mois de l’année

L’Algérie a exporté pour 425 millions d’euros vers la Tunisie de produits et équipements sur les sept premiers mois de l’année en cours, une nette évolution par rapport à la même période de 2017, selon un bilan établi par l’Institut national des statistiques tunisien. C’est en fait la reprise des cours du pétrole observée en 2017 et en 2018 qui a donné de la consistance à la valeur des exportations algériennes. L’office tunisien souligne, par ailleurs, que les importations algériennes depuis la Tunisie ont atteint, durant les sept premiers mois de cette année, environ 97 millions de dollars, enregistrant une baisse de 9,1% par rapport aux sept premiers mois de l’année écoulée. Les exportations algériennes vers le pays voisin ont culminé à 425 millions d’euros, alors que les importations algériennes depuis la Tunisie se sont établies à 97 millions d’euros. La balance commerciale évolue ainsi à l’avantage de l’Algérie. Au tableau des pays fournisseurs, l’Algérie occupe la sixième place, après les pays de l’Union européenne et la Turquie. L’Algérie compte environ 700 sociétés tunisiennes qui exercent notamment dans les services, la production de biens et l’importation. Ces entreprises font de ce pays maghrébin un partenaire très actif en Algérie, occupant la 5e position dans le classement des sociétés étrangères opérant en Algérie. Par ailleurs, avec plus de 600 commerçants tunisiens exerçant dans la distribution de détail et les services principalement, la Tunisie se classe au deuxième rang dans le panorama des commerçants étrangers (personnes physiques) présents en Algérie. En résumé, les échanges commerciaux entre l’Algérie et la Tunisie ont enregistré, durant les sept premiers mois de l’année 2018, une nette amélioration, atteignant plus de 520 millions d’euros. Ils évoluent d’année en année vers plus de dynamisme. Ils avaient atteint, en 2016, un milliard de dollars, dont 610 millions de dollars d’exportations algériennes composées essentiellement d’hydrocarbures. En 2016, ces chiffres faisaient de la Tunisie le 12e client de l’Algérie. Cette dernière importait du phosphate et des produits agricoles et agroalimentaires, entre autres.

Y. S.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER