Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Il a reçu jeudi une délégation des étudiants protestataires

Boudiaf a-t-il désamorcé la grève des pharmaciens ?


Après trois mois de grève marqués par des tentatives de tenir des sit-in et des rassemblements, des représentants des étudiants en pharmacie ont été reçus, jeudi, par le ministre de la Santé, Abdelmalek Boudiaf, au siège du ministère de la Santé.
Selon un communiqué rendu public par la coordination des étudiants en pharmacie, le ministre aurait formulé une série d’engagements pour la prise en charge des revendications relevant de son secteur. À commencer par la promulgation d’un arrêté favorisant le recrutement des pharmaciens et pharmaciens assistants au sein des différents établissements de santé, et ce, en attendant l’élaboration de leur statut qui figure dans la nouvelle loi sanitaire dont l’examen par le Parlement est reporté à la nouvelle législature.
Selon les représentants des étudiants en pharmacie, le ministre s'est engagé à assurer des débouchés pour les spécialités ainsi que les possibilités de stage pour les nouvelles spécialités (pharmacie clinique, pharmacie hospitalière). L’on apprend aussi que le ministère est en train de former 180 inspecteurs (pharmaciens, médecins et dentistes) pour assurer une meilleure inspection.
Le ministre aurait, toutefois, jugé inopportune la discussion autour de l'implantation des officines (numerus clausus), selon un compte-rendu des représentants des étudiants qui rappelle que la réglementation appliquée dispose d’une officine pour 3 200 habitants et non pour 5 000.
La position du ministère fera l’objet d’un communiqué de presse officiel, aujourd’hui, a indiqué, pour sa part, le chargé de communication du ministère de la Santé, Slim Belkessam, qui a indiqué que “le ministère a apporté des réponses aux multiples questions soulevées lors de cette rencontre, qu’il s’agisse de celles qui relèvent de ses prérogatives ou d’autres qui ne le sont pas”.
Pour rappel, les représentants des étudiants en pharmacie et en chirurgie dentaire ont été reçus par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, qui a  annoncé la satisfaction de leurs revendications. Fin janvier, en marge de sa visite effectuée à Tizi Ouzou, le ministre de la Santé avait reçu des délégués des étudiants en chirurgie dentaire et en pharmacie et les a assurés que leurs revendications, qui ont un caractère strictement pédagogique, seront transmises à qui de droit pour leur prise en charge rapide et efficace”, a indiqué alors un communiqué du ministère.
Concernant la revendication relative au relèvement de la catégorie 13 à la catégorie 16, le ministre de la Santé a informé, au cours de cette même audience, les délégués des étudiants que l'examen de cette question “demande du temps, car l'opération implique de nombreux intervenants et nécessite une étude approfondie dans le cadre du respect du principe de la cohérence globale régissant les corps particuliers relevant de la Fonction publique”, a précisé la même source.

A. R.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER