Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Il s’est exprimé lors d’une journée parlementaire jeudi à l’APN

Bouhadja dénonce des “campagnes féroces” contre l’Algérie

Le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Saïd Bouhadja, a qualifié les récentes sorties des organisations non gouvernementales (ONG), qui ont réagi à la gestion du flux migratoire, de campagnes féroces contre l’Algérie. “Les circonstances exigent une position nationale unie et ferme pour faire face à la campagne de dénigrement, y compris celle orchestrée par les organisations non gouvernementales (ONG) qui accusent à tort l’Algérie de faillir à ses obligations internationales en matière de solidarité à l’endroit des migrants”, a déclaré M. Bouhadja dans son allocution prononcée lors de l’ouverture des travaux de la Journée parlementaire organisée par la Commission de l’habitat et des équipements à l’APN, sous le thème “L’habitat entre planification et défis du siècle”.
Il a ajouté : “Notre pays fait face à des campagnes virulentes menées sous différentes formes et avec différents moyens avec un seul objectif, qui est celui de porter atteinte à l’image des institutions de l’Algérie, de ternir la réputation du pays et de décrédibiliser la qualité de ses produits.” Et de rappeler la campagne virulente qui a ciblé le secteur de l’agriculture et la volonté de l’État de faire de ce secteur un levier de l’étape post-hydrocarbures pour faire évoluer ses revenus en devises. En ce sens, le président de l’APN s’est interrogé “sur les objectifs de cette campagne féroce orchestrée” et a fustigé “les parties dérangées par les produits agricoles algériens ayant trouvé une place au marché mondial. Où étaient-ils lorsque l’Algérie importait ces produits de l’étranger ?” Soulignant que “le produit agricole algérien est de plus en plus sollicité par plusieurs pays compte tenu de sa qualité conforme aux normes d’hygiène”, il a estimé que les Algériens étaient “conscients que ces campagnes ont leur saison, plans et programmes bien ficelés”. M. Bouhadja a également évoqué les rumeurs qui faisaient état des retards constatés sur les projets de l’habitat et de la Grande mosquée d’Alger, affirmant que “ces campagnes visent à semer le désespoir et à remettre en cause leur sérieux (projets d’habitat ciblés par ces attaques, ndlr), outre la Grande mosquée d’Alger, objet de rumeurs”. Appelant les Algériens à se mettre au service du pays et à défendre son intérêt suprême en vue de faire face aux campagnes féroces que subit l'Algérie, M. Bouhadja a indiqué que “nous sommes tous appelés au service de l’Algérie dans le calme et la sérénité en vue de préserver l’État et ses institutions, défendre l’intérêt suprême du pays et préserver la société des conflits fictifs qui dispersent les efforts et la volonté”.

FARID BELGACEM


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER