Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

La BDL lance une campagne de promotion des TPE

Cap sur le paiement de proximité

Dans le cadre de sa nouvelle politique de redéploiement, la Banque de développement local a organisé hier une rencontre d’information et de sensibilisation sur les nouvelles prestations bancaires électroniques au profit des commerçants toutes activités confondues de la région centre.
Animé par des cadres centraux de la BDL, ce rendez-vous, tenu au siège de l’Union générale des commerçants, artisans algériens, s’est transformé à en un cours didactique qui a permis aux adhérents de l’UGCAA de découvrir et de s’informer sur les nouvelles formules de paiement bancaire.
Le directeur du réseau bancaire de BDL, M. Rahmani a rappelé d’abord la finalité de la modernisation des services bancaires, qui est, selon lui, de se rapprocher davantage du client pour lui assurer un service sécurisé et de meilleure qualité. “On vous a réuni aujourd’hui pour vous expliquer que nos clients sont au centre de nos préoccupation. Notre objectif est de faciliter l’accomplissement de n’importe quelle opération. Notre client n’aura plus besoin de se déplacer à son agence pour consulter, effectuer un transfert ou un virement bancaire. Il faut que vous sachiez que l’utilisation du mode de paiement électronique  pour effectuer des opérations d’achat est indispensable. Ce mode est hautement sécurisé et  garantit la fiabilité des transactions par la traçabilité. Pour cela, nous avons carrément créé  une structure au niveau de la centrale, dédiée à l’e-banking. Cette structure a été mise en place pour réduire les distances avec nos clients”.
À ce titre, la directrice du développement du paiement électronique, Mme Taleb, a rappelé à l’assistance tous les avantages qu’offrent les produits numériques disponibles au niveau de sa banque. “La BDL a déjà mis à votre disposition des cartes CIB, Visa, Mastercard et les TPE (terminal de paiement électronique). Les  cartes bancaires permettent d'effectuer des transactions et de régler des achats chez les commerçants disposant de terminaux de paiement électronique (TPE), et qui sont déjà mis à la disposition des commerçants désirant les installer”. Les promoteurs de cette opération qui œuvrent pour la généralisation des TPE à travers le territoire national, ont mis en avant les  garanties et les privilèges qu’offre l’utilisation du dispositif TPE. “Avec cet appareil, le commerçant n’aura plus à chercher de la petite monnaie pour satisfaire ses clients. Cet appareil protège le commerçant et son client, de la circulation des faux billets de banque et de vol. L’encaissement des achats ou autre opération sera instantanément viré dans le compte du commerçant”. Les représentants de la BDL souligneront plus loin que le produit TPE est en pleine expansion. “Nous sommes les leaders sur le marché bancaire national. On compte parmi nos clients qui ont installé nos TPE des établissements publics à, l’image de la Cnas, de la Casnos, de la CNR, des OPGI et autres opérateurs économiques”. Et de poursuivre : “La BDL a déjà installé quelque 3 000 TPE chez les commerçants et autres à travers le territoire national pour faciliter davantage le paiement de proximité. Et quelque 1 000 autres appareils seront installés d’ici le 31 décembre prochain. On aura ainsi au total 4 000 TPE opérationnels.” À la question de savoir le barème des commissions que l’utilisateur d’un TPE devra régler à l’issue de chaque transaction commerciale, la directrice précisera que “la commission est insignifiante. Le commerçant devra payer 2 DA pour chaque opération de vente de moins de 2 000 DA, et 6 DA pour chaque opération de plus de 2 000 DA”.
Les représentants de la BDL n’ont pas exclu la tenue de rencontres similaires dans d’autres régions du pays.

H. H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER