Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Identification de porteurs sains du choléra

Ce qu’il faut savoir sur le dépistage actif

Bousculé par l’épidémie de choléra qui a mis toute l’Algérie en émoi, le ministère de la Santé ne cesse de multiplier les actions pour une lutte plus efficace contre les maladies transmissibles. Outre le maintien du dispositif de veille sanitaire mis en branle depuis l’apparition des premiers cas de cette pathologie, le département de Mokhtar Hasbellaoui a annoncé le lancement d’opérations de “dépistage actif”, et ce, pour repérer les causes des éventuels porteurs sains de vibrion cholérique. Les services extérieurs du ministère ont été, ainsi, instruits à l’effet de mobiliser les équipes médicales devant aller à la recherche des sources de l’infection virulente qui a déjà tué trois personnes depuis l’identification des premiers cas, soit le 7 août dernier. L’examen proposé consiste à permettre au team médical d’aller à la rencontre d’une population donnée dans un village, une administration ou une entreprise après la suspicion d’une contamination par le vibrion cholérique. “Les représentants extérieurs du ministère lancent le dépistage actif pour parvenir à circonscrire le virus responsable de l’atteinte et identifier les causes de contamination quand elles ne sont pas évidentes”, nous précisera une source autorisée au ministère de la Santé et qui enchaînera sur la faisabilité du dépistage actif : “Ce genre d’enquête sera mis en branle  quand un cas suspect de maladie contagieuse  est signalé dans un milieu donné en l’absence de raisons évidentes de contamination. Dans ce cas de figure, il est question de porteur sain. Toute personne suspectée d’être contaminée par le virus et dont les raisons d’infection ne sont pas cernées est déclarée porteur sain. Donc, les équipes médicales vont au-devant de l’entourage immédiat du cas infecté par le virus, et ce, pour rechercher la source de contamination dans les parages du malade, puisque les sources classiques de contagion sont écartées, c’est-à-dire la contamination par l’eau ou par un aliment.” Cette mesure préventive est généralement prise pour parer à l’apparition de nouveaux cas de choléra. En fait, cette mesure “exceptionnelle” décrétée par le ministère de la Santé est intervenue au lendemain de la suspicion d’un nouveau cas de choléra à Aïn Taya et qui a été admis à l’hôpital d’El-Kettar. Signalons au passage que l’octogénaire supposé infecté par le vibrion cholérique à Aïn Taya n’a pas été confirmé puisque les résultats des prélèvements effectués ne sont pas encore disponibles. “Dès la confirmation du cas d’Aïn Taya, un dépistage actif sera lancé dans l’entourage de l’octogénaire en question pour repérer les indicateurs à l’origine de l’infection”, expliquera notre source. Pour les 98 cas confirmés dans la wilaya de Blida, les autorités sanitaires ont déclenché, au lendemain de la confirmation de l’infection, le dépistage passif, puisque les sources de contamination ont été identifiées. Il s’agit de prendre en charge les malades qui se sont présentés aux urgences ou hospitalisés à l’hôpital pour subir des tests de confirmation de l’infection. Le ministère avait annoncé alors que “le vibrion cholérique Ogawa responsable de l’atteinte des patients par le choléra a été identifié au niveau du cours d’eau de Beni Azza, dans la wilaya de Blida”.

Hanafi H.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER