Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 219 nouveaux cas de coronavirus (Covid-19) et 5 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Actualité

Le FFS à propos de la rencontre inédite avec les responsables du RCD

“Ces échanges doivent être consolidés et rentabilisés”


Une délégation du FFS conduite par le premier secrétaire du parti, Hakim Belahcel, a été reçue mardi, par le président du RCD, Mohcine Belabbas, et des cadres de sa formation. Étaient présents à cette rencontre inédite, qui s’est déroulée au siège national du RCD, Fettat Sadat, Ouamar Saoudi et Nassim Yassa, côté RCD, et Dalila Taleb, Nora Mahiout et Nabil Aït Ahmed, côté FFS. Le plus vieux parti d’opposition a indiqué, dans un communiqué, que “cette rencontre s’inscrit dans le cadre des réunions de concertation avec les partis politiques, les organisations sociales et les personnalités nationales, en précisant que les discussions ont porté sur la situation politique dans le pays ainsi que sur les perspectives de transition démocratique et la construction d'un État de droit”. “Ces échanges politiques sont destinés à expliquer notre initiative politique de sortie de crise pour l'avènement de la deuxième république et surtout insister sur la nécessité d'aller vers une rencontre nationale de dialogue et de concertation sans préalable afin de jeter les bases d'un pacte politique consensuel, nécessaire pour aborder les prochaines étapes du processus de transition démocratique en Algérie.

Cette conférence devra se tenir dans des délais raisonnables. Nous la voyons impérative d'ici à fin juin”, ajoute la même source. Et de rappeler que “ces échanges ont été très instructifs et prometteurs, mais ils doivent être consolidés et rentabilisés”. “Face et contre le statu quo politique que les décideurs de notre pays veulent perpétuer et dans le sillage de la formidable révolution populaire dans laquelle nous nous sommes inscrits et engagés dès son éclosion, notre parti a, depuis quelques semaines, initié des rencontres de concertation avec les partis politiques, organisations sociales et personnalités nationales”, a déclaré le FFS. Dans le même cadre, rappelle encore le FFS, le premier secrétaire du FFS et le coordinateur du comité d'éthique du parti Yekhlef Bouaichi ont reçu dimanche dernier, au  siège fédéral du FFS à Tizi Ouzou, Djamel Zenati, ancien responsable du parti. Le FFS s'apprête également à organiser des rencontres avec d'autres partis politiques et personnalités nationales pour un “échange d'idées”, en prévision de l'organisation d'une conférence nationale de dialogue et de concertation qui se veut un “espace de propositions”, a indiqué le FFS.  

 

A. R.

 

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER