A la une / Actualité

Michel Bisac, nouveau président de la chambre de commerce Algéro-française

“C’est le moment de venir investir en Algérie”

“C’est le moment de venir investir en Algérie”,  a estimé, hier, le nouveau président de la Chambre de commerce et d’industrie algéro-française (CCIAF), Michel Bisac, lors d’un point de presse, organisé au siège de la Chambre à Alger. “C’est maintenant qu’on trouve de bons partenaires. C’est maintenant qu’on prépare l’avenir”, a insisté M. Michel Bisac, qui a remplacé Jean-Marie Pinel qui a assumé la présidence de la CCIAF depuis février 2011. M. Pinel qui a décidé de se retirer de la présidence de la Chambre, une année avant l’expiration de son mandat, reste membre du conseil d’administration. Il a été élu vice-président pour la suite de son mandat.
Le nouveau président de la CCIAF estime que “l’ère des importateurs est terminé”. C’est du moins, “la bonne parole” que Michel Bisac veut transmettre, estimant que “ce n’est pas parce que les lois changent, que les opportunités disparaissent”. Son entreprise et d’autres entreprises françaises “réussissent plutôt pas mal en Algérie”. L’objectif de la Chambre, a souligné M. Bisac, “est de montrer aux entrepreneurs et aux investisseurs français que l’Algérie est un pays d’avenir”. Le nouveau président de la CCIAF, qui regroupe 2 000 adhérents, a travaillé dans différents secteurs d’activités avec un début dans l’hôtellerie de luxe (Relais et Châteaux) à Meribel, puis dans le numérique. Il s’est installé en Algérie avec son épouse où ils créent FromScratch, les Pages Maghreb, un annuaire papier et digital recensant les entreprises sur tout le territoire national.
Cette entreprise emploie près de 100 salariés. Michel Bisac a lancé en 2013, un call center, agréé par l’ARPT, destiné uniquement au marché algérien. Rappelant une enquête comparative des flux d’investissements réalisés par les six principaux partenaires économiques de l’Algérie hors secteur des hydrocarbures, réalisée par la CCIAF,  en juin 2017, Jean-Marie Pinel a relevé que “la France est de loin le premier investisseur hors hydrocarbures en Algérie”. La directrice Corporate du groupe Pigier Algérie, Mme Odile Bennaï, présidente du club femmes chefs d’entreprise de la CCIAF, a évoqué les résultats du premier concours national, lancé par le club, pour le financement d’un projet entrepreneurial, ciblant des jeunes femmes, algériennes de plus de 18 ans, qui cherchent un financement et un accompagnement pour concrétiser un projet en Algérie.
Le prix du programme d’appui à l’entrepreneuriat club femmes chefs d’entreprise de la CCIAF a été remporté par Mlle Naïla Chaker pour son projet de production de fromage (Nalilait). Mlle Naïla Chaker a pu bénéficier de 7 millions de dinars pour acheter des équipements et tripler sa production, grâce aux contributions des entreprises Faderco, Sanofi Algérie, BNP Paribas El-Djazaïr et Alliance Assurances en tant que sponsors.

M. R.